mardi 6 décembre 2011

Top Ten Tuesday - Les 10 livres qui ont bercé notre enfance


Comme chaque semaine nous retrouve le Top Ten Tuesday, initié par The Broke and the Bookish pour la VO et Iani pour la VF.
Cette semaine coup de bol, le thème est le même pour les deux blogs, je n'ai donc pas de choix à faire.

Le thème de cette semaine est donc:

Les 10 livres qui ont bercé notre enfance

Comme le thème est l'enfance, j'ai décidé de classer mon top ten de deux façons: les 5 premiers titres sont pour les (3-10 ans) et les 5 derniers (10 ans +)

1. Les contes (de Grimm, Perrault, Andersen, Wilde et tous les autres)
Depuis que je sais me tenir debout (je crois même avant) je suis entourée par les contes. Toute sorte de contes. J'avais une collection de cassette et de livrets avec un conte par semaine. Grâce à ma mamie (gentille mamie) j'ai pu avoir la collection complète, ce qui fait qu'entre 3 ans et très très tard j'écoutais ces contes en boucle (avec mon frère comme co-pilote) et j'en connais encore certains par coeur. Maintenant les cassettes sont dans l'école de ma maman pour ces petits à elle.
Parmi mes préférés il y a : La reine des neiges (je lui voue une adoration), Jorinde et Joringel (à celui là aussi), Neige blanche et rose rouge, le géant égoïste (de Wilde) et sûrement plein d'autres que j'oublie.

2. Les 3 brigands et le Géant de Zeralda de Tomi Ungerer
Ce sont mes albums de bébé j'ai toujours adoré ces histoires et je suis toujours ravie de les voir encore dans les meilleures ventes d'album pour enfants! D'ailleurs j'ai repéré dans une boutique un lampion-lampe des trois brigands j'étais super jalouse!!!

3. Le prince de motordu et autres histoires de PEF
Encore une de mes histoires d'enfants, sûrement la première que j'ai pu lire toute seule (à l'exception de Ratus le rat vert avec qui j'ai appris à lire). De toutes les histoires du Prince, j'ai lu La belle lisse poire et Le Dictionnaire de motordu. Je ne résiste pas à vous mettre un petit extrait!
Le Prince de Motordu mène la belle vie dans son chapeau au-dessus duquel flottent des crapauds bleu, blanc, rouge. Il ne s'ennuie jamais l'hiver il fait des batailles de poules de neiges, le soir il joue aux tartes. Lorsqu'il fait plus doux, on peut le voir filer sur son râteau à voiles.
Mais voilà qu'un jour ses parents viennent le trouver et lui disent qu'il faut qu'il se marie. Le Prince part alors à la recherche d'une femme.
Il rencontre une jeune flamme qui cueille des braises des bois, c'est sa future femme la princesse Dézécolles, qui est institutrice dans une école publique, gratuite et obligatoire, qui entreprend de le soigner de ses mots tordus ! Puis ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants....

4. Sacrées sorcières et Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl
Qu'est-ce qu'elles ont pu me faire peur ces sorcières quand j'étais petite! et le pauvre petit garçon transformé en souris! OMG! En revanche j'adorais Charlie et la chocolaterie. De très bon souvenirs en somme.

5. Charlotte Parlotte de Michaël Bond
Déjà j'adorais le nom de l'auteur parce que ça me faisait penser à James Bond. Oui je sais on a chacun les références qu'on peut avoir à huit ans... Ceci dit....Charlotte Parlotte ça n'avait rien à voir avec James Bond puisque Charlotte était un cochon d'inde. Mais voila, j'avais aussi un cochon d'inde prénomée Charlotte et je peux vous garantir que j'ai lui ce livre des dizaines de fois et que je pleurais toujours quand Charlotte tombait et se faisait mal à la patte...je vous jure, les lectures pour gosses ce n'est pas de tout repos!

6. Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas
Bon, là on rentre déjà dans la catégorie 10 ans et plus. Voila, mon amour des Trois mousquetaires vient de là. J'admets, plus jeune j'adorais D'Artagnan mais avec l'âge je préfère Aramis. En tout cas "Un pour tous, tous pour un" est une phrase douce à mes oreilles (tout comme " Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi" mais ça c'était un tout petit peu plus tard")

7. Oliver Twist de Dickens
J'adore cette histoire mais je pleure toujours autant à la fin. Pauvre Nancy. Sinon je crois bien que j'étais trop jeune pour comprendre tout l'humour, l'ironie et le cynisme de Dickens mais j'aimais beaucoup déjà.

8. Les 4 filles du Docteur March de Louisa May Alcott
Evidemment comme tout le monde (enfin toutes les petites filles je suppose) j'ai lu les 4 filles du Docteur March. Comme tout le monde j'ai pleuré comme un bébé vous savez quand (au cas où quelqu'un qui passerait par ici ne l'aurait pas lu) et j'ai détesté Louisa pour ce tragique évenement qui me fait dire que j'aime bien Jo mais que *milles milliards de milles sabords, mon Dieu qu'elle est gourde* (fin de la citation). Si comme moi vous avez ressenti cette grande frustration...merci. Surtout que la benjamine....Amy, je te l'aurais bien empalée sur la palissade de la maison! Bref, j'ai un gros contentieux avec Louisa May Alcott mais je l'aime bien quand même.

9. Les BD: Tintin, Asterix, Gaston Lagaffe et Tom Tom et Nana
Parce que moi aussi j'empruntais mes BD à mon papa (bon sauf Tom Tom et Nana, faut pas charrier!) Donc depuis ma plus tendre enfance, je suis pote avec Tintin, Milou et le Capitaine Haddoc, Gaston et Mam'zelle Jeanne, et Asterix, Obelix, Idéfix (tout un tas de ix).

10. Les malheurs de Sophie et les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur
Je le mets en dernier parce que j'ai été traumatisée par ce livre! Vous ne pouvez même pas imaginer ma peur de ressembler à Sophie. C'était la punition fatale! Je regardais le dessin animé aussi et heureusement elle a mieux fini apparemment mais mes souvenirs sont plutôt flous!

4 commentaires:

Olya a dit…

Hey ! Endea a également parlé de Charlotte parlotte. Ca aurait trop été le genre de livres que j'aurai organisé (j'ai des cochons d'Inde depuis que j'ai 9 ans ^^).

Sinon, dans la librairie où je suis en stage là, on est entouré de Tomi Hungerer. En même temps, ce serait un peu sacrilège pour une librairie strasbourgeoise de pas les avoir ^^

Perséphone a dit…

Je n'ai même pas lu son Top Ten pourtant! et Ungerer est incontournable!

Olya a dit…

J'ai honte de comment j'ai écrit Ungerer ... je suis tellement fatiguée ce soir que je fais des fautes à tirelarigot ... On fera comme si on avait rien vu.

Karine:) a dit…

Oh, on a beauuucoup de trucs en commun! Mais contrairement à toi, je l'aimais bien, Sophie. Et j'en voulais à Camille, Madeleine et Marguerite! Et ceux que tu as mis et que je n'ai pas mis dans mon top... ils auraient presque tous pu y être... le Alcott, Dahl, les Ungerer, les contes... Il n'y a que Charlotte Parlotte que je ne connais pas!

Enregistrer un commentaire