vendredi 8 mars 2013

The Fourth Bear - The Nursery Crime Division #2 - Jasper Fforde


LIVRE NON TRADUIT

COUP DE COEUR DE PERSEPHONE



Résumé: L'homme de Pain d'épice (The Gingerbreadman) - psycopathe, sadique, meurtrier condamné et gâteau/biscuit - est en liberté dans les rue de Reading. Ce n'est pas l'affaire de Jack Spratt. Malgré le succès de l'affaire Humpty Dumpty, la médiatisation de son échec dans l'empêchement des meurtres affreux du petit chaperon rouge et de sa grand-mère, plonge une fois de plus la Nursery Crime Division dans la tourmente. Leur non-implication forcée dans la chasse à l'Homme de Pain d'épice se révèle être particulièrement frustrante jusqu'à ce qu'une rencontre à l'étrangement familier club "Déjà-vu" ne les mène sur la piste d'une journaliste disparue Henrietta "Goldy" Hatchett, une reporter star du Daily Toad. Les derniers témoins à l'avoir vu vivante étaient les Trois Ours, qui vivent confortablement en dehors de la ville dans les bois d'Andersen. Mais tout n'est pas ce qu'il semble être. Les explosions mystérieuses qui éclatent autour du globe sont-elles d'une façon quelconque liées à la disparition du scientifique Angus McGuffin? La culture des concombres est-elle vraiment dangereuse? Pourquoi la Sécurité Nationale est impliquée? Mais le plus important d'entre tous: Comment les porridges des ours peuvent être à des températures différentes alors qu'ils ont été servis au même moment? 

Les policiers Jack Spratt et Mary Mary sont de retour dans les rues de Reading après l'affaire Humtpy Dumpty! Cette fois il s'agit d'une disparition celle de "Goldy" Hatchett, une journaliste qui enquêtait sur la pousse des concombres, un business plus sérieux et dangereux qu'il n'en a l'air. Les agents se retrouvent vite mêlés à une enquête impliquant des ours, un politicien, des scientifiques tout ça sur fond de capture d'un Homme de Pain d'épice...


Comme pour le premier tome, le monde de Reading est grouillant d'activité. Non seulement Jasper Fforde nous emmène sur plusieurs enquêtes complexes et touffues qui impliquent le monde politique, économique et scientifique de Reading mais aussi le monde dans lequel évoluent les personnages. Il y a plein de rebondissements, de fausses pistes. Ce qui m'étonne toujours avec la Nursery Crime Division, c'est que finalement un peu comme le reste des unités de police de Reading on ne s'attend pas à trouver une vraie intrigue policière ici. Or, intrigue policière il y a. Pour ceux qui sont familier de Thursday Next, je trouve que les intrigues des Nursery Crime Division sont bien plus complexes et étoffées, ce qui vous donne une bonne idée de la chose.

Dans ce second tome, on en apprend plus sur les Nursery, ces personnages qui vivent selon les "préceptes" de leur conte et qui ne peuvent en sortir par exemple: le petit chaperon rouge. Jasper Fforde sait non seulement bien manier les références mais il est aussi habile a les utiliser en tant que partie intégrante de l'intrigue ce qui la rend bien entendu géniale.

C'est toujours un plaisir de retrouver l'univers de Jasper Fforde, les multiples références littéraires qu'il met partout et ses personnages si vivants. On en apprend beaucoup plus sur Jack Spratt dans ce tome là que dans le précédent, ainsi que sur Mary Mary et l'alien qui travaille avec eux. J'ai pris plaisir à retrouver la famille de Spratt également, ses enfants assez particuliers, sa femme. Cela donne un tour plus authentique à l'histoire je trouve (un comble pour une histoire qui se passe dans un monde qui n'existe pas... I know!)

Le troisième tome est prévu pour 2014 si Jasper Fforde de recule pas la date de sortie! En attendant je vous conseille les deux premiers tomes de la série!

2 commentaires:

Sabbio a dit…

J'adore la créativité et l'univers de cet auteur ; j'ai lu les Thursday Next (enfin pas tous encore) et veux découvrir cette autre série depuis bien deux ans maintenant... Il faudrait que je m'y mette! ^^

Perséphone a dit…

J'ai lu tout ce qu'il a écrit ou presque et je suis absolument fan de tout. Dans Thursday Next tout ne se vaut pas (et c'est normal sur 7/8 tomes) mais la série est de grande qualité.

Publier un commentaire