lundi 19 décembre 2011

Prochaines lectures de chez L'école des loisirs

Ce matin, colis dans ma boîte aux lettres! Surprise! C'était des livres (bon c'est vrai que jusque là, avouez vous ne vous en doutiez pas....).

Cheshire a vaillamment déballé le colis, à coup de griffes mystérieuses (évidemment) et nous avons découvert 4 livres superbes envoyés gentiment par la bonne fée de l'Ecole des loisirs. Ce sera donc mes lectures de la rentrée!

Comme je sais que vous êtes des curieux (Cheshire me fait dire des fouineurs, mais je n'irais pas jusque là) voici les livres à suivre:

- Shaïne Cassim: Je ne suis pas Eugénie Grandet

Tout à commencé à cause de l'exposition Louise Bourgeois : Moi, Eugénie Grandet… C'est Anne-Louise qui a eu l'idée d'y emmener sa petite soeur, Alice. Anne-Louise est excessive, passionnée : un danger public de l'émotion incontrôlable. Sa soeur est sa digue, son rempart. Alice a essayé de lire Eugénie Grandet, le roman de Balzac, mais l'histoire de cette jeune fille sacrifiée, qui se fane sous les yeux du lecteur, la perturbe. En contemplant les oeuvres de Louise Bourgeois, elle est saisie d'un vertige. Elle suffoque. Elle a peur du temps qui passe, peur de rater sa vie. Un sentiment qu'Anne-Louise ne connaîtra jamais. Alors, pour la première fois, Alice repousse Anne-Louise. Elle préfère prendre du recul pour réfléchir, elle ne veut plus être dans l'ombre de sa soeur. Une chose est sûre : elle n'aura pas le destin d'Eugénie Grandet.

- Marie Desplechin: Le journal d'Aurore (l'intégral)

5 octobre ; Si quelqu'un n'avait pas remarqué le cadenas qu'il vient d'ouvrir en traître, je rappelle que ceci est mon journal intimement intime. Et que je maudis par avance toute personne qui y jettera les yeux. Qu'elle soit maudite jusqu'à la fin de sa vie, qu'elle ait des allergies, des pellicules et des appareils dentaires à élastiques. 7 octobre. Bon sang, j'ai une quantité industrielle de trucs à raconter. Mes journées sont bourrées d'événements. Quelquefois, j'ai l'impression qu'elles vont exploser. En plus, je ne sais jamais si je suis hyper excitée ou hyper malheureuse. Ma vie est un Himalaya d'hyper hésitations. Pendant trois ans, parmi les plus importants de sa vie, Aurore raconte à son journal ses expériences traumatisantes d'adolescente. Le premier rendez-vous amoureux, la tentative de fugue, les cours particuliers de maths, les vacances au camping, la naissance de son groupe de rock...

- Marie-Aude Murail: Malo de Lange et le fils du roi (à paraitre en 2012)

- Susan Hubbard : La société des S (tome 1)

Pendant longtemps, Ari a cru que son père, Raphaël Montero, était végétarien et souffrait d’une maladie de peau. Pendant des années, elle a trouvé normal de passer ses journées cloîtrée dans un manoir, avec des milliers de livres. Il a suffi d’une soirée, la première de sa vie dans une famille ordinaire, avec des ados de son âge, des flots de couleurs, de sons, d’odeurs et une télé branchée sur un film de vampires…pour qu’Ari comprenne qu’on lui avait menti. Et si son père, beau comme un prince gothique, n’était pas un simple mortel, s’il appartenait à un autre monde ? Elle est prête à le découvrir, au péril de sa vie…et de son âme.

De quoi commencer l'année sur les chapeaux de roues non?

4 commentaires:

Filipa a dit…

"La Société des S" il est vachement chouette ! J'ai hâte de lire ton avis dessus !!

Perséphone a dit…

Tu as vu que le second tome est sorti?

Filipa a dit…

Vouiiii ! J'attends qu'il arrive à ma Média ^^

trillian a dit…

j'ai beaucoup aimé la société des s et je ne vais pas tarder a lire le deuxieme tome d'ailleurs!

Publier un commentaire