samedi 10 décembre 2011

Faux numéro - Malika Ferdjoukh


COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

Présentation de l'éditeur: Pierrette a été invitée à passer les vacances de Pâques avec son amie Lolo, chez la tante de celle-ci, à Deauville. Il y a là Albert, le frère aîné de Lolo, qui est la vraie raison pour laquelle Pierrette est venue, mais soit il ne le sait pas, soit il s'en moque comme de sa première chaussette. Il y a aussi Noé, l'autre frère de Lolo, qui a la particularité de ne prononcer que des moitiés de mots. Et il y a Poussin, la petite sœur de Pierrette. Et Globule, le chien, avec ses nombreuses colonies de puces. C'est tout? Non. Il y a aussi le mystérieux inconnu qui ne cesse de téléphoner chez les voisins, alors que la maison est vide. Pierrette est terriblement intriguée par cette sonnerie incessante. Un jour, elle n'y tient plus, elle se faufile à l'intérieur par une fenêtre restée ouverte et décroche. C'est un petit geste qui va sérieusement chambouler ses vacances.

Comme toujours, les Malika Ferdjoukh sont des coups de coeur! Celui-là ne fait pas exception à la règle, je l'ai adoré!
Je trouve qu'il y a un croisement entre Sombre Citrouille et Quatre Soeur. En gros on aurait une intrigue à la Sombre Citrouille pour l'ambiance bon enfant de la Vill'Hervé. Faux numéro ne fait pas peur. On est en fait assez loin des drames de Fait moi peur et de Sombre citrouille, pourtant il y a un je-ne-sais-quoi qui ce dégage de ce roman. Peut-être les coups de fils mystérieux qui émanent de la maison voisine.
Parce que franchement, il est flippant le téléphone des voisins.

Pierrette est un personnage extrêmement attachant. C'est une ado amoureuse (donc forcément à côté de ses pompes) du beau Albert qui se dit que la Pierrette est gentille mais bon....après tout, il a quinze ans, donc forcément...Son caractère m'a beaucoup amusé car on se reconnait un peu en Pierrette, dans sa mauvaise humeur quand Albert n'est pas là, le côté "je suis ridicule" qu'elle trimballe tout le temps avec elle, son inspection dans le miroir et ses oreilles en cerf-volant.

D'un autre côté, j'ai observé son histoire d'un oeil plus adulte et parfois je trouvais qu'elle exagérait, notamment avec Poussin, sa petite soeur de 5 ans que j'ai littéralement A-DO-RE! Je l'ai trouvé terriblement mignonne, tout à fait spontanée.

Noé est un personnage intéressant aussi. Il m'a fait penser au personnage principal de Sombre citrouille. Un ado qui parle peu mais qui voit beaucoup de chose. C'est un personnage moins tape-à-l'oeil qu'Albert que j'ai beaucoup apprécié. C'est un gamin vif et intelligent et c'est toujours passionnant de suivre ce genre de héros.

L'histoire était passionnante. Mystérieuse, drôle avec les bons mots de Malika. On a terriblement envie de passer ses vacances chez Tante Aurique, ponctuées par ses bricolages et la radio mauve qui nous chante ses petits airs plusieurs fois par page.

L'écriture de Malika est délicieuse comme toujours, elle a le sens de la formule et de l'expression rigolote qui fait que l'on va retenir son style. Pierette parle vraiment très bien, avec un vocabulaire recherché mais toujours à propos.

Je ne veux pas en dire plus sur l'histoire car cela gâcherait le suspens mais ce que je peux dire c'est que je me suis doutée de la fin. Cela dit ça ne m'a pas dérangé parce que je trouvais ça assez sympa comme fin. Encore une fois j'ai été très emballée par ce récit. Entre l'ambiance bon enfant et la mystère qui entoure cette sonnerie de téléphone j'ai passé un excellent moment!

1 commentaires:

trillian a dit…

J'avais beaucoup aimé celui là aussi, j'en garde un très bon souvenir!

Publier un commentaire