jeudi 11 août 2011

Le fantôme et Mrs Muir - R.A. Dick


COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

J'étais en pleine folie du "je veux lire sur fantatruc et c'est mieux si c'est du Philip K. Dick" lorsque je suis tombée (complètement par hasard sur ce superbe livre). Ma main s'était donc portée sur les romans de monsieur Dick lorsque je vis Le fantôme et mrs Muir. Ni une ni deux le roman fini dans mon sac. Ce n'est qu'en postant sur The Inn at Lambton qu'Ekat m'a gentiment fait remarqué que ce que j'avais pris pour un roman de Philip K Dick était en fait un roman de R. A. Dick (Josephine Leslie) ! Bonne surprise pour le coup.

Mrs Muir raconte l'histoire d'une jeune veuve, qui en ayant plus qu'assez que ça belle-famille décide tout pour elle, décide de s'installer avec ces deux enfants (Cyril et Anna) dans une ville du bord de mer. La maison qu'on lui présente Les Mouettes lui plait immédiatement. Or on ne veut pas la lui louer, comprennez vous madame, cette maison est hantée par le fantôme d'un vieux loup de mer. Qu'à cela ne tienne, la "chère petite Mrs Muir" s'en va-t-en guerre contre le marin.

J'ai été transportée par cette histoire au demeurant toute simple. Cette petite veuve décide contre l'avis de tous d'emmenager seule avec ces enfants dans une maison hantée. Mais ce petit bout de femme sait vite se faire respecter du marin qui hante ses appartements. L'histoire ne raconte ni plus ni moins que l'amitié qui va se développer entre le fantôme et la jeune veuve. Nous la verrons vieillir, aimer, pleurer, les enfants grandir puis se marier doucement au fil des pages de ce petit opus.

Dès les premières lignes j'ai été happée par la simplicité du style et de la narration. Le récit et les dialogue m'ont semblé particulièrement naturels ce que je n'avais pas ressenti depuis un moment. Mrs Muir (dont on ne connait pas le prénom) est très attachante, pleine de naturel et d'entrain et l'on est forcé de l'apprécier. Le capitaine sous ses airs bougons est un personnage de bons conseils. Josephine Leslie a su éviter l'écueil du roman d'amour entre un fantôme et une humaine. Cela rend son récit malgré tout réaliste (car oui l'on parle bien de fantôme).
La fin m'a extrêmement émue. Elle vous chamboule même si vous savez que ce moment allait arriver.

Ce petit roman au doux parfum de thé anglais se lit en une après midi. Parfait pour une douce journée de printemps ou d'un été pluvieux.

Un superbe film (d'après ce que j'en sais) a été tiré du roman. J'ai vraiment envie de le voir!

3 commentaires:

Karine:) a dit…

Bon, c'est noté, ça. j'aime toujours ce genre de roman...

Allie a dit…

Je prends note! Je ne connaissais pas du tout ce roman et il semble plus qu'agréable!
Je remarque aussi au passage que toi et moi, on lit le même livre en ce moment! :)

Milly a dit…

Alors c'est la même histoire que nous avions à la télé fait dans les années '60? Ça jouait à raison de 30 minutes par semaine!! Je ne savais pas qu'il y avait un livre.

Enregistrer un commentaire