mercredi 28 août 2013

Elephants can remember - Poirot saison 13 épisode 1 (2013)


Résumé: Jamais une querelle, pas une seule incartade… Les Ravenscroft filaient le parfait amour. Si on ajoutait à cela une excellente réputation et une situation financière confortable, on pouvait en déduire qu’ils étaient de ceux qui meurent dans leur lit. Et non d’une balle dans la peau.Double suicide, a conclu la police, sans trop y croire. Une fin singulière pour un couple uni et paisible… Mais qu’envisager d’autre ? Un double assassinat ? Un meurtre suivi de suicide ? Guère plus plausible. Alors ?Alors, Hercule Poirot a horreur des histoires inachevées. Et même si le début de celle-ci remonte très loin dans le passé, il en connaîtra le fin mot… Comme d’habitude.
 
CASTING
David Suchet ............................................... Hercule Poirot
Zoë Wanamaker .......................................... Ariadne Oliver
Adrian Lukis ............................................... Général Ravenscroft
Annabel Mullion ......................................... Lady Ravenscroft
Greta Scacchi .............................................. Mrs Burton-Cox
Ian Glen ...................................................... Docteur Willoughby
Vincent Regan ............................................. Inspecteur Beale
Alexandra Dowling ..................................... Marie
Vanessa Kirby .............................................. Celia Ravenscroft
Caroline Blakiston ....................................... Julia Carstairs
Elsa Mollien ................................................. Zelie Rouxelle
Maxine Evans ............................................... Mrs Buckle
Hazel Douglas .............................................. Mrs Matcham
Jo-Anne Stockham ....................................... Mrs Willoughby
Ferdinand Kingsley ...................................... Desmond Burton-Cox
Danny Webb ................................................. Superintendent Garroway
Claire Cox .................................................... Dorothea Jarrow
Ruth Sheen ................................................... Mademoiselle Rosentelle

 

Une mémoire d'Elephant est l'un des romans d'Hercule Poirot que je préfère chez Agatha Christie. Je l'aime notamment parce qu'il s'agit, comme dans Cinq petits cochons, d'une enquête sur un meurtre vieux de plusieurs années. J'aime ce type d'histoire parce que chez Poirot, il n'y a aucune possibilité de faire intervenir des preuves matérielles, ADN, traces de pas, empreintes etc comme on peut trouver dans la série Cold Case notamment. Il n'est question ici que d'humain et décrypter la nature humaine est un thème fascinant chez Agatha Christie. Même si Miss Marple est mieux placée pour ce genre d'énigme, Hercule Poirot, en amoureux des détails va démêler le vrai du faux en entrecoupant tous les témoignages de l'entourage des Ravenscroft et sonde le passé jusqu'en Inde.

J'attendais beaucoup de l'adaptation de ce roman par la série Hercule Poirot avec David Suchet. Sans être ratée, je n'en suis pas moins extrêmement déçue par le traitement dont bénéficie (ou pas) cet épisode.

Tout d'abord et au contraire de ce qu'ils ont fait dans Cinq petits cochons, ils n'utilisent quasiment pas le jeu des flash-back. Je sais bien qu'il n'est pas question ici d'un évènement particulier vu du point de vue de plusieurs protagonistes présents au moment du meurtre, mais tout de même: On parle bien pourtant de scènes venues du passé, de la vie de deux sœurs, des jumelles et d'une vie dans les colonies en Inde. Non, pas de récit en flash back, juste quelques anecdotes et quelques scènes à la fin où l'on peut admirer Adrian Lukis (Wickham dans P&P 1995) émouvant dans le rôle du Général Ravenscroft. La quasi-absence des flash back m'a énormément gênée parce que c'est ce qui fait le sel des descriptions. Il ne faut pas oublier que l'on résout une énigme sur la parole et les souvenirs de témoins or là il manque quand même la personnification des protagonistes. Dans les Cinq petits cochons ces morceaux de flash back servaient aussi à prendre la mesure de qui étaient les Crane: la victime et la présumée coupable. Ici on s'appuie uniquement sur les mimiques de Poirot et d'Ariadne Oliver et il est même extrêmement difficile de se faire une idée de qui sont les Ravenscroft et la sœur jumelle de Mrs Ravenscroft.


Ce défaut tient aussi dans la création d'une intrigue secondaire, qui si elle permet de voir Ian Glen - encore dans un rôle peu sympathique - est pour moi totalement inutile. Elle rajoute certes un meurtre et une intrigue mais le roman n'en avait pas besoin. Ils sont pourtant fidèles à Agatha Christie mais ici ils ont sans doute voulu étoffer le récit en perdant au passage l'essence même de ce Hercule Poirot et de l'intérêt d'une enquête policière plusieurs années après le meurtre. Cette intrigue secondaire est intéressante néanmoins et bien inscrite dans l'histoire principale, elle ne tombe pas des nues comme ça out of the blue. On sent la tentative de raccrocher les morceaux même si pour moi c'était plus pour rajouter un rebondissement et de l'action supplémentaire à une intrigue qui franchement n'en avait pas besoin.

Cependant tout n'est pas perdu. La qualité de la mise en scène, des décors, costumes et la photographie est toujours bien présente et le scénario se tient malgré tout. Le casting est impeccable et fait la part belle à bon nombre d'acteurs britanniques de qualité à commencer par Zoë Wanamaker et David Suchet. On retrouve aussi Ian Glen, Greta Scacchi, Adrian Lukis et Alexandra Dowling qui m'a fait une excellente impression. Elle me fait penser à Natalie Dormer avec son petit nez retroussé et son air à la fois sage et taquin.

Enfin, la collaboration Ariadne Oliver - Hercule Poirot fonctionne très bien. Il tempère son côté excité en étant plus posé et réfléchi. Ariadne est un personnage que j'aime beaucoup et j'étais contente de retrouver Zoë dans ce rôle qui lui va si bien.

Une déception qui ne gênera cependant pas les gens n'ayant pas lu ou n'ayant plus de souvenir du roman original. Un épisode qui reste dans la veine des saisons précédentes même si pour moi les modifications scénaristiques et les choix de réalisations passent à côté de son travail d'adaptation.

12 commentaires:

trillian a dit…

j'adore la série Hercule poirot, mais tous les épisodes ne sont pas réussi, je pense surtout à l'adaptation du Meurtre de Roger Acroyd qui m'avait déçu par rapport au roman. j'ai tout de même une petite préférence pour les épisodes court des premières saisons, où l'humour était plus présent que dans les dernières saisons et les épisodes d'1h30 mais j'adore les regarder quand même!

Perséphone a dit…

Contente de te revoir Trillian. Je n'ai pas beaucoup de souvenir de l'épisode de Roger Ackroyd en revanche je préfère quand même les épisodes d'1h30. Il y a peut-être moins d'humour mais les adaptations sont de bonne facture dans leur grande majorité. Je suis juste un peu déçue par celui-là mais je suis influencée parce que j'adore le roman sans doute.

trillian a dit…

oui c'est vrai que la qualité est bien meilleur sur les épisodes d'1h30 mais j'ai un petit faible pour les épisodes courts rigolos! je poste pas beaucoup de com mais je te lis régulièrement!

Perséphone a dit…

La dynamique est différente on dirait presque deux séries différentes en fait tu ne trouves pas?
Je suis contente de retrouver tes commentaires :D

trillian a dit…

oui c'est clair que le style est très différent, on dirais qu'il s'est passé une bonne décennie entre les deux façons de tourner (c'est peut être le cas d'ailleurs? ) de toute façon, j'adore David Suchet, alors du moment qu'il est là... mais j'étais très attaché au petit groupe qui l'entourait, inspecteur Japp, Hastings et Miss Lemon! je les trouvais sympathiques

Perséphone a dit…

Je crois qu'on va les revoir pour le dernier épisode de la saison 13! The curtain sur la mort d'Hercule. :D

trillian a dit…

ah oui? je n'ai pas vu tous les épisodes, mais je vais guetter ça!

Perséphone a dit…

Je crois avoir lu ça pour le dernier épisode de la dernière saison. Il faut attendre 2014 par contre.

trillian a dit…

j'ai vu tous les épisodes sauf celui de la saison 13, j'ai hâte ça fait longtemps que je n'ai pas vu un épisode inédit!

Perséphone a dit…

La saison 13 est en cours de diffusion en UK pour l'instant. Tous les épisodes ne sont pas sortis.

Anonyme a dit…

Le dernier épisode de Hercule poirot, a été diffusé le 13 Novembre 2013 sur ITV en VO. Sauriez-vous s'il est sorti en VF et au format DVD ? Si oui, merci de laisser un lien.

Perséphone a dit…

Après une rapide vérification, (le contraire m'aurait étonnée), il n'y a pas encore de date de prévue pour la VF sur TMC. C'est assez peu surprenant sachant qu'il faut en general 6 mois à un an de délais pour avoir un épisode de la VO à la VF. Il faudra avoir encore un peu de patience.

Publier un commentaire