mercredi 21 août 2013

Battlestar Galactica - Mini série 2003


Présentation: « L'Homme créa les Cylons.
Ils furent créés pour faciliter la vie dans les Douze Colonies.
Puis le jour vint où les Cylons décidèrent de tuer leurs maîtres.
Après une longue lutte sanglante, un armistice fut déclaré.
Les Cylons partirent pour un autre monde qui leur appartiendrait.
Une station spatiale éloignée fut construite où...
Cylons et Humains pourraient entretenir des relations diplomatiques.
Chaque année, les Coloniaux envoient un officier.
Les Cylons n'envoient personne.
Personne n'a plus aucune nouvelle d'eux depuis 40 ans. »

Vous excuserez le peu d'images de la série présentes dans l'article, j'ai vraiment trop peur de me spoiler sur les quatre saisons suivantes en en cherchant sur le net.

(un peu trop spoilant à mon goût mais il n'y a rien de catastrophique non plus)

(images du pilote jusqu'à 0:36, après c'est du spoiler)

CASTING

Edward James Olmos ..................................................... Commandant Adama
Mary McDonnell ............................................................ Laura Roslin
Katee Sackhoff ............................................................... Kara "Starbuck" Thrace
Jamie Bamber ................................................................. Lee "Apollo" Adama
James Callis .................................................................... Gaius Baltar
Tricia Helfer .................................................................... Numéro Six
Callum Keith Rennie ....................................................... Leoben Conoy
Grace Park ....................................................................... Lt. Sharon "Boomer" Valerii
Michael Hogan ................................................................ Colonel Saul Tigh
Matthew Bennett ............................................................. Doral
Paul Campbell ................................................................. Billy Keikeya
Aaron Douglas ................................................................ Chef Galen Tyrol
Nicky Clyne .................................................................... Spécialiste Cally
Tahmoh Penikett ............................................................. Lieutenant Karl "Helo" Agathon
Kandyse McClure ...................................................... Sous-Officier Anastasia "Dee" Dualla
Alessandro Juliani ........................................................... Lieutenant Felix Gaeta

Quand j'ai dit à mon amoureux que je n'avais jamais vu Battlestar Galactica, il a commencé par faire ça:


Ensuite il m'a secoué en disant: "MAIS IL FAUT QUE TU VOIS CA" (Je n'ai pas trop râlé étant donné que j'ai fait pareil avec Doctor Who...oui on est secoué!).

Voila, c'est donc officiel j'ai commencé Battlestar Galactica et première impression: Ça poutre! Je dirais même plus: It's fracking good! (si vous avez compris cette phrase, félicitations - non vous ne parlez pas anglais, vous connaissez juste Battlestar).
Pour ceux qui ne le sauraient pas, Battlestar Galactica dont je vais vous parler, est une réinvention d'une série américaine d'ABC de 1978-1979 appelée Galactica de 24 épisodes. Comme vous le supposez bien, il s'agit d'une série de science-fiction, un mélange entre Space Opera et Hard Science.
Cette mini-série est en fait le pilote de Battlestar. Il est en 2 parties et fait près de 3h! Honnêtement un pilote qui fait la taille d'un film de James Cameron, j'étais vraiment vraiment étonnée. Heureusement qu'il reste quelques producteurs un peu barges pour produire ce genre d'épisodes. Cela dit, vu la richesse de la série, j'aurais tendance à dire que trois heures c'était la bonne longueur pour entamer l'intrigue. 

L'action commence donc 40 ans après la grande guerre qui a opposé les Cylons d'un côté et les humains de l'autre. Le Battlestar Galactica, un des derniers vaisseaux Battlestar ayant vécu la guerre des Cylons, est sur le point d'être transformé en musée lorsque les Cylons, qui peuvent dorénavant prendre apparence humaine, attaquent les douze colonies. Désormais, il ne reste qu'une poignée d'humains et quelques vaisseaux pour lutter contre les cylons et sauvegarder l'espèce humaine.

Dis comme ça, ça a l'air extrêmement simpliste. Des "robots" d'un côté, des humains de l'autre, une résistance dans l'espace et quelques combats. Oui mais....non.
Pour faire une comparaison qui va peut-être vous paraitre capillotractée (mais je promets qu'elle ne l'est pas) Battlestar Galactica c'est le Game of Thrones version SF.


Si si je m'explique! Game of Thrones ce n'est pas "juste" une histoire de guerre. Même si les luttes entre les clans, factions politiques, régions sous-tendent le récit, il y a aussi des motivations morales (pas besoin de vous parler de Ned Stark si? non sérieux n'insistez pas...ça me fait mal) ou au contraire très peu éthiques voire complètement dégeux (non on ne va pas en parler non plus), financières, religieuses etc. En plus de toutes ses motivations il faut ajouter une collection impressionnante de personnages qui ont eux-même une personnalité et des ambitions propres. Cela commence à faire beaucoup de sujets à aborder.  
Battlestar c'est pareil: au-delà de l'action purement Space Opera, il y a de nombreux thèmes que l'on sent affleurer dès cette mini-série.  Vu que l'on suit majoritairement des personnages de militaires embarqués à bord du Battlestar, la tactique et leurs points de vue sont extrêmement important. Parallèlement aux militaires il y a bien évidemment le pouvoir politique avec ses propres buts et atermoiements. On sent tout de suite que ces deux pouvoirs vont être en opposition et qu'une infinité de thématiques vont être déployées. C'est un élément qui m'a énormément plu dans ce pilote. D'un côté les militaires qui sont toujours en guerre contre les Cylons et de l'autre les politiciens qui sont déjà du côté des vaincus et de la reconstruction et survie de la population. C'est une dichotomie très bien exploitée, notamment grâce aux personnages du Commandant Adama et de Laura Roslin qui arrivent à faire passer leur point de vue et leurs coups de force sans élever la voix. J'aime beaucoup ces anti-clichés. Adama est certes un militaire mais moins simpliste que certaines caricatures que l'on a souvent à la télé. De son côté Laura Roslin n'est pas une manipulatrice, une politicienne froide. On sent que ces deux personnages, sur qui l'avenir de l'humanité repose, vont avoir de très lourds choix à faire. Peut-il encore y avoir une démocratie en des temps apocalyptiques? Je pense que les quatre saisons suivantes vont poser de nombreuses questions terriblement dures pour répondre à cette question initiale.

A côté de cette (ces) question(s) majeure(s), il y a un autre problème: les cylons (oui parce que bon à la base ce sont eux qui viennent foutre le bordel, ce serait logique qu'on en recause). Les cylons eux aussi vont poser beaucoup de questions de morales et d'éthiques parce qu'ils ont pu se modifier et ressembler parfaitement à des humains. Jusqu'à quel point? Ont-ils eux aussi des sentiments? Peuvent-ils se reproduire (ce qui réduirait sérieusement la thèse du robot)? Là où les humains ont une religion de type polythéistes grecques - ils vouent un culte aux Kobol - les Cylons eux sont monothéistes. Je pense que là aussi, la série va se montrer intéressante.


Et puis...et puis...la série nous tient en haleine, parce qu'il y a un mystère à résoudre. Enfin des mystères. (Quand je vous disais que cette série poutre!).
En effet, il y a 12 modèles de Cylons, à la fin du pilote on en connait 4,et ils posent dès le début de la saison 1 de nouvelles interrogations. Il nous reste donc 8 cylons à découvrir et je peux m'armer de patience parce qu'il faudra attendre la fin de la saison 4 pour tout comprendre.  

Battlestar Galactica, en plus d'avoir un scénario très bien ficelé et prometteur, c'est aussi une réalisation que je trouve très intéressante: une photographie superbe, des combats dans l'espace qui ne font pas rougir la série - les effets spéciaux sont vraiment fantastiques pour une série télé - et une ambiance pas du tout cheap. Au contraire, je n'ai eu aucun soucis à entrer dans l'intrigue parce que les costumes et les décors sont bien pensés. Rien n'est jamais too much, l'ensemble fait finalement très réaliste. J'ai eu également un coup de cœur pour la musique, très sobre, souvent en décalage avec les images choisies - j'aime assez l'idée d'une musique douce au lieu d'un thème martial un peu pompeux - que je trouve original.

Je ne peux pas finir mon article sans parler des personnages parce qu'il y a là-dedans des perles: à commencer par Gaius Baltar. SPOILER FREE.
Gaius Baltar je sens que je vais souvent me mettre en colère contre lui et lui pardonner juste après. Il est arrogant, misogyne mais terriblement intelligent. Il est grave dans la semoule aussi et j'ai vraiment hâte de voir comment il va s'en sortir. J'aime bien le commandant Adama, il est posé et réfléchi ce qui en fait un bon chef militaire, capable de prendre de lourdes décisions et de les assumer. Le Colonel Tigh c'est un peu l'anti-Adama mais leur "couple" fonctionne bien et je veux voir ce que cela va donner. Laura Roslin va sûrement me courir sur le haricot à un moment ou à un autre mais comme Adama je pense qu'il s'agit d'un personnage qui n'a pas une tâche facile. Je ne suis pas particulièrement fan de Starbuck, je lui préfère Apollo et Boomer pour qui j'ai beaucoup d'empathie. Je suis très mitigée envers Numéro Six, je ne sais pas trop encore si j'ai envie de lui mettre mon poing dans la face où si je l'aime bien. Quant à Helo, il est lui aussi grave dans la semoule et je sens qu'il va pas mal me faire trembler dans la saison 1!

Inutile de vous dire qu'à la fin du pilote j'avais très envie de secouer mon amoureux en mode Loki:


Mais je me suis retenue.


Alors bien évidemment j'ai enchaîné tout de suite sur la saison 1 parce que bon...j'ai quelques idées sur certains personnages qui pourraient être des cylons et JE VEUX SAVOIR! Sur ce je vous laisse, je reçois un message du Battlestar. Live long and prosper...
Ah non ça c'est Spock. Sorry! 

5 commentaires:

Bagatelle a dit…

Ok vous avez gagné, j'attaque! Damn you Rory!

Perséphone a dit…

Il est fort hein? ;)

Bagatelle a dit…

Ouais mais tu m'attaques à coup de Ten et GoT, et tu rajoutes une mesure de River on top! Je fais quoi moi?!

Mascha a dit…

BSG est vraiment une perle, une série culte. Je ne sais pas si ce sera pareil pour toi, mais moi, j'aime absolument tous les personnages! Ce qui est très rare. Gaïus est mon favori, celui pour qui j`'ai vraiment suivi l'intrigue. Je pense qu'il s'agit du personnage le plus profond et complexe, celui que l'on ne peut pas juger sur les apparences, car il sait très bien les manier pour projeter différentes images de lui! Bonne continuation! J'ai hâte de te lire. ;)

Perséphone a dit…

@Mascha: Je pense aussi que Gaius est un personnage qui va se révéler très complexe. Je suis plongée dans la saison 1 je viens de rencontrer Tom Zareck....grrrrr.

Publier un commentaire