mardi 24 avril 2012

Dinky Rouge Sang (Nils Hazard #1) - Marie-Aude Murail


Présentation de l'éditeur: Le professeur d’étruscologie Nils Hazard a plus de facilité à résoudre les énigmes autour de lui que les mystères de la langue étrusque. Grâce à une méthode d’investigation très personnelle – il ne réfléchit pas, ne déduit pas, mais se contente d’imaginer le passé des autres –, il découvre pourquoi l’un de ses étudiants est tourmenté par un tic qui lui déforme le visage. Il retrouve la trace d’un père de famille parti sans laisser d’adresse. Il comprend pourquoi le jeune François s’est mis subitement à bégayer. Si Nils Hazard est devenu un chasseur d’énigmes hors pair, c’est parce qu’il s’est longtemps considéré lui-même comme une énigme. À treize ans, il a percé le mystère d’un rêve qui le hantait depuis ses plus jeunes années et découvert un terrible secret de famille. Nils Hazard a décidé de raconter ce secret à Catherine Roque, l’une de ses étudiantes. Un choix étonnant: fonceuse, brouillonne, championne de tir à l’arbalète, elle a aussi le don de le mettre hors de lui.

Je sais, je sais: non seulement je suis piquée par la mouche Murail, comme le dit si bien Doriane l'attachée de presse de l'école des loisirs mais en plus je déroge à ma règle sacro-sainte de commencer une série dans l'ordre. J'admets: j'ai commencé par le second tome...mais c'était pour la bonne cause puisqu'on me l'a offert et que d'une, je n'avais pas le premier tome et de deux, je n'avais pas envie d'attendre.

Voila donc toute erreur réparée puisque je viens de finir le premier tome de la série. Je dois admettre qu'il est bien différent du volume suivant...ou plutôt le volume suivant est bien différent du premier tome. Dinky Rouge sang contrairement à L'assassin est au collège est un tome d'introduction. On y découvre Nils, sa personnalité un peu guindée mais attachante, son amour de l'étruscologie et son don pour les éngimes. Dans ce premier tome, Nils nous est presque présenté comme un Sherlock Holmes amateur qui devine par observation et deduction. C'est un trait de caractère qui est finalement assez peu présent dans le tome 2 et qui m'a assez surprise.

Ce premier tome se présente comme une suite de nouvelles dont le fil conducteur se trouve être Catherine, une étudiante puis ancienne étudiante de Nils qui émoustille et interroge notre cher petit professeur. Chaque nouvelle a son intrigue que Nils résout. Il nous parle de sa propre histoire, de celle de François le petit frère de Catherine, d'un père disparu, d'un petit garçon qui se met à begayer ou d'une fille qui soupçonne sa mère du meurtre de son père.

J'ai trouvé la première histoire en décalage avec le reste du roman, elle est plus lourde plus laborieuse que les autres, notamment pour marquer la différence entre le passé de Nils (forcément plus douloureux à vivre) et les aventures qu'il résout d'une façon somme toute détachée.Par ailleurs cette histoire va nous suivre tout au long du récit puisqu'elle réapparait de temps en temps dans la tête de notre héros.
J'ai beaucoup aimé l'histoire du père disparut ainsi que "N'importe naouak, n'importe comanche" et la dernière.

Les mystères ne sont pas difficiles à élucider mais pour des enfants cela représente un challenge intéressant.
On retrouve bien sûr le style de Marie-Aude Murail, élégant, un peu canaille mais juste qu'on aime tant!

Une série que j'aime décidément beaucoup!

4 commentaires:

Touloulou a dit…

C'est un tome d'introduction à la série !
La nouvelle couverture est magnifique...
Tu me donnes envie de me replonger dans l'assassin est au collège !

Betti a dit…

J'avais délibérément choisi de ne pas t'offrir ce tome car je trouve qu'on sent que M-A Murail cherche encore Nils à ce stade et que l'histoire est un peu poussive :)

Anou a dit…

La nouvelle couverture est vraiment superbe ! Je crois que tu m'as convaincue de me mettre à cette série, il me semble que j'en ai déjà lu quelques tomes étant enfant, mais tu me donnes envie de m'y remettre..

Cess a dit…

J'adore cette auteure et il me reste tannnnt à découvrir....

Publier un commentaire