mercredi 11 avril 2012

The Rediscovered Railway Mysteries - Sherlock Holmes - Read by Benedict Cumberbatch

READ BY BENEDICT CUMBERBATCH

The Rediscovered Railway mysteries est une série de 4 Short Stories écrite par John Taylor dans la veine des récits de Sherlock Holmes.

Assassin
Bien des années après les aventures de Sherlock Holmes, John Watson se décide à raconter d'autres aventures du héros. Alors que quelques années auparavant Sherlock avait aidé la police à faire enfermer un escroc celui-ci sort de prison et menace à plusieurs reprise la famille Carpenter dont le père Samuel avait témoigner à son procès. Lorsque Sherlock Holmes reçoit une lettre de ce Samuel Carpenter lui apprenant qu'on a retrouvé cet homme mort et que le fils de Carpenter a été arrêté pour le meurtre, Sherlock n'hésite pas une seconde et retourne dans le petit village.

The Conundrum of coach 13
un riche entrepreneur américain, Mr Masterson vient trouver Sherlock Holmes après le vol de lingots d'or d'une valeur de quatre ou cinq millions. Le mystère est épais, les lingots disposés dans plusieurs petits compartiments chacun fermé à clef par une clef unique dans le Coach 13. Sherlock Holmes assisté de son cher Watson, n'hésite pas un instant et s'empare de l'affaire.

The inscrutable masquarade
Un bandit qui sort de prison et que cherche à kidnapper Waston pour atteindre Holmes? Qu'à cela ne tienne, ni une ni deux Holmes confine Watson dans son appartement et monte un plan. Un huit clos où le lecteur et Watson en sont réduits à suivre sans tout comprendre les machinations du détective et du vilain.

The Trinity College Larceny
Un Vicaire vient demander de l'aide au grand Sherlock: un calice en argent du Moyen-âge découvert dans une petite église a été vendu à un musée. L'argent entreposé dans la crypte a mystérieusement disparu au grand dam du jeune pasteur.

Si les histoires n'ont pas été écrites par Conan Doyle, en toute honnêteté elles auraient pu l'être. Ces quatre histoires font honneur aux short stories de Conan Doyle en reprenant des trames qui ne dépayseront pas le lecteur averti! Des situations qui semblent être insolubles, des mystères qui s'épaississent, des rebondissements à la pelle et des fins fracassantes alimentées par les déductions toujours ébouriffantes de Sherlock Holmes.
J'ai beaucoup aimé The inscrutable masquarade car même si l'auditeur a un peu plus de soupçon que Watson dans l'affaire, je me suis prise au jeu de ce huit clos dans lequel Watson semble avoir un jumeau. Elle est également très proche des nouvelles de Conan Doyle car on nous offre un Sherlock Holmes volontiers manipulateur et un brin menteur.
Même si j'avais trouvé la solution du Conundrum of coach 13 l'histoire était passionnante à suivre et il était intéressant de suivre la pensée du détective.
La première histoire aussi est très plaisante avec ce côté champêtre que j'aime bien chez Doyle et puis celle-ci pour le coup contient plusieurs rebondissements c'est assez délicieux. J'aime bien voir Holmes voler au secours de la veuve et de l'orphelin, il parait alors moins froid.
Enfin, J'ai apprécié la dernière histoire avec l'enthousiasme de Holmes à s'installer au Jolly Bulldog :D Même si j'avais découvert la solution de l'énigme j'ai pris plaisir à entendre Watson patauger, et faire comme si alors qu'il n'a lui même rien compris!

Les histoires sont lues par Benedict Cumberbatch qui nous offre ici un Sherlock différent de celui qu'il interprète dans la série du même nom. Le narrateur principal étant John Waston, Benedict Cumberbatch lui offre une voix propre et claire.
Benedict Cumberbatch est un excellent conteur (non non je ne suis pas du tout influencée). Non seulement il arrive à trouver un rythme juste, ni trop rapide ni pas assez naturel ce qui est très agréable à suivre mais il arrive également (et c'est une grande qualité) a donner une voix propre à chaque personnage. Si je n'ai pas toujours retenu leur nom, j'arrivais facilement à les identifier à la voix, impossible de les confondre. J'ai pas mal ri en entendant Benedict Cumberbatch imiter un américain de l'Ouest...assez priceless (il devrait collaborer avec Matt Smith ça serait drôle!)
Une écoute très agréable par une belle voix de velours, sans nul doute je vais retenter l'aventure très bientôt.

Des short story de 30 minutes de quoi faire une petite pause agréable en compagnie du célèbre détective et du brillantissime acteur.

6 commentaires:

Shelbylee a dit…

Merci pour cette découverte. Moi aussi j'ai bien envie d'entendre Benedict Cumberbatch me raconter des histoires ;)

Perséphone a dit…

Et encore! Il ne lit QUE Serlock Holmes. Lorsqu'il lit les mémoires de Casanova c'est presque illégal ^^

Maribel a dit…

Tout comme Shelbylee! Je m'empresse d'aller en entendre un extrait.

Maribel a dit…

Je viens d'en écouter un extrait et j'ai beaucoup aimé. Je crois bien que je vais tenter une histoire. Sa voix ressemble beaucoup à celle de Stephen Fry (qui a fait les audiobooks des Harry Potter), j'ai dû réécouter quelques extraits pour être certaine que c'était bien lui. En tous les cas, il a une voix charmante! ^^

Shelbylee a dit…

Oh la la ! Mais je ne savais pas pour Casanova non plus ! Je ne sais pas si je vais pouvoir résister ;)

Pandamoufle a dit…

Tentant tentant !

Publier un commentaire