vendredi 17 février 2012

An Education (2009)


Dans la continuité du challenge : Faisons le plein de Period Drama et du Visionnage en commun organisé sur Whoopsy Daisy, Voici mes impressions et réponses aux questions de Popila sur le film An education.


Résumé: 1961, Angleterre. Jenny a seize ans. Élève brillante, elle se prépare à intégrer Oxford. Sa rencontre avec un homme deux fois plus âgé qu'elle va tout remettre en cause. Dans un monde qui se prépare à vivre la folie des années 60, dans un pays qui passe de Lady Chatterley aux Beatles, Jenny va découvrir la vie, l'amour, Paris, et devoir choisir son existence. (allociné)


CASTING


Carey Mulligan ............................................................................ Jenny Mellor

Olivia Williams ............................................................................ Miss Stubbs

Alfred Molina .............................................................................. Jack Mellor

Cara Seymour .............................................................................. Marjorie

Matthew Bread ............................................................................ Graham

Peter Sarsgaard ............................................................................ David Goldman

Amanda Fairbank-Hynes ............................................................. Hattie

Ellie Kendrick .............................................................................. Tina

Dominic Cooper ........................................................................... Danny

Rosamund Pike ............................................................................. Helen



Est-ce la 1ère fois que vous visionnez ce film, ou la seconde ? Que vous a apporté ce (re)visionnage ? Si c'est la 1ère fois que vous voyiez le film, quel aspect vous a paticulièrement marqué ?


C'est la première fois que je voyais An Education et je ne suis pas sûre qu'il y aura une seconde. Si j'ai bien aimé le jeu des acteurs, le reste du film ne m'a pas accroché du tout et je dois dire que je n'ai pas été marqué par ce visionnage.


Qu'avez-vous pensé des comédiens qui jouent dans ce film, du scénario et de la réalisation ? Avez-vous trouvé la reconstitution des années 1960 réussie ?


J'ai beaucoup aimé les comédiens, avec un bémol quand même sur Peter Saskgaard et Olivia Williams. Je trouve Carey Mulligan très juste et même assez drôle. J'ai beaucoup aimé l'entendre parler français, c'est tellement rare à la télé ou au cinéma anglo-saxon en général que j'ai été séduite. Alfred Molina est égal à lui-même mais j'avoue que j'aimerai bien le voir dans un rôle moins tranché parce que j'ai toujours l'impression qu'on lui fait jouer des personnages grandiloquents à l'extrême et souvent ridicules, même s'il les joue très bien (Le chocolat, l'apprenti sorcier, Spider-man, Prince of Persia). Je trouve qu'on ne l'exploite pas assez souvent pour jouer des personnages plus nuancés mais j'ai beaucoup aimé son interprétation. Dominic Cooper m'a semblé en petite forme par contre, je ne trouve pas que ce soit son meilleur film. Quant à Rosamund Pike, elle joue bien le rôle de blonde superficielle et stupide bien que gentille. Son personnage n'est pas non plus le plus inoubliable et j'ai eu envie de la claquer à plusieurs reprise. Elle fait un peu figure de figuration quand même, elle est belle, blonde et bien habillée. De ce point de vue, elle offre un contraste assez impressionnant avec Jenny (avant que celle-ci ne se mette à s'habiller et à se coiffer de la même façon).

La réalisation est très belle, les images sont travaillés j'ai aimé les plans de Paris avec cette recréation du Paris des années 60 et la vente aux enchères était assez sympa (et les préraphaélites <3 )

En revanche je suis beaucoup moins enthousiaste sur le scénario, c'est je crois vraiment le point noir pour moi parce que j'ai aimé tout le reste sauf ça.

La reconstitution des années 60 m'a beaucoup plu, je l'ai trouvé assez juste dans le décor et les costumes. L'ambiance du film est assez agréable en soit.


Vous êtes vous senti(e) touché(e) par cette histoire ? Ou la trouvez-vous complètement inactuelle ?


Je ne l'ai pas senti inactuelle parce que je pense que ce sont des choses qui arrivent à toutes les époques, sans parler du côté ado de Jenny. Je pense en effet que maintenant ça passerait mal de voir une ado de 16 ans sortir avec un homme de 32 ans (de ce point de vu là ça ne m'a pas choqué dans le film parce qu'en replaçant dans le contexte des années 60 ce n'était pas inadmissible) mais que maintenant ce serait plutôt une fille de 20 ans qui sortirait avec un homme de 40 ans par exemple. Donc non, je n'ai pas trouvé le sujet inactuel, au contraire. En Revanche je n'ai pas du tout été touchée par le film parce que je trouve que le traitement de l'histoire était terriblement cliché et puis honnêtement je ne comprends pas le personnage de David.

Pour moi, ce personnage n'a aucun charisme, je n'arrive pas à comprendre l'attraction de Jenny pour ce type. Ca me gêne beaucoup de voir que Jenny qui est quand même une gamine brillante et intelligente, se jette dans cette histoire parce que le type lui jette de la poudre aux yeux. Tout ce côté matériel, entretien, j'ai dû mal à percevoir les sentiments réels de deux personnages l'un pour l'autre. Jenny m'a semblé détachée de sa propre histoire pour elle s'est plus un moyen de se démarquer de ses copines, de connaître le monde des "grands" et d'échapper à son père. Je crois que j'aurai préféré si David au lieu d'être un voleuse assez pathétique, avait été quelqu'un de comparable à Jenny: passionné, cultivé (dans une certaine mesure pas besoin d'exagération). Je crois que là je serai plus rentrée dans l'histoire. Le modèle qu'elle a sous les yeux est quand même le couple "Dominic Cooper-Rosamund Pike" et je n'arrive pas à croire qu'elle aspire à ça.

De plus la morale finale m'a vraiment agacée, comme s'il n'y avait pas d'entre deux: soit tu te maries et tu es entretenue (passage par la case Oxford pour trouver un mari riche c'est mieux: en option) soit tu vas à Oxford pour devenir une femme intelligente, indépendante mais seule comme la prof de littérature terriblement coincée et moralisatrice envers son élève. Je n'ai pas du tout accroché au personnage joué par Olivia Williams ni par l'actrice parce que j'ai toujours l'impression de la voir dans les mêmes rôles. j'ai eu l'impression de la voir rejouer un autre de ses films et ça ne m'a pas marqué.


Qu'avez-vous pensé du personnage joué par Carey Mulligan ? De la fin du film ?


Jenny est quelqu'un de sympathique mais j'ai vite décroché à partir du moment où elle "s'encanaille" avec David. Je l'ai trouvé terriblement méprisante face à son ami qui essaye désespérément de faire bonne impression. Lui je l'ai trouvé touchant. LE père qui l'interroge pour savoir si il peut valoir quelque chose plus tard et qui est assez hostile face au gamin mais qui jette sa fille dans les bras du premier venu parce qu'il a de l'argent ça m'a laissé en plan.

La fin est moralisatrice pour moi et je n'ai pas adhéré à l'idée. Je pense que le réalisateur aurait pu faire passer un message "féministe" ou plus "émancipateur" d'une autre façon. J'ai trouvé l'ensemble conventionnel, je pense que je m'attendais à quelque chose de peut-être plus radical.


Si vous ne deviez retenir qu'une scène du film, laquelle choisiriez-vous ? Et si vous deviez en supprimer une, laquelle mettriez-vous sans remords à la poubelle ?


Je ne sais pas trop. Je dirais que je garderai la scène ou Jenny chante des chansons françaises en même temps que Barbara allongée dans sa chambre et j'enlèverai la scène dans la chambre entre Jenny et David lors du premier week-end à Oxford que j'ai trouvé un peu trop malsaine pour moi.

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Je pourrai faire un copier - coller de tes réponses...à part que j'ai aimé tous les acteurs !
C'est 1 film que j'attendais avec impatience et j'avoue avoir été déçue ! Ce que j'en retiens c'est surtout son atmosphère 60's, mais sa morale a deux balles....
Moi aussi j'ai eu du mal avec la scène de la banane, lol !

Publier un commentaire