vendredi 20 janvier 2012

Indiana Jones and the raiders of the lost ark



1936. Parti à la recherche d'une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l'aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire : le Français René Belloq.
Revenu à la vie civile à son poste de professeur universitaire d'archéologie, il est mandaté par les services secrets et par son ami Marcus Brody, conservateur du National Museum de Washington, pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, en possession de son ancienne amante Marion Ravenwood, désormais tenancière d'un bar au Tibet.Cet artefact égyptien serait en effet un premier pas sur le chemin de l'Arche d'Alliance, celle-là même où Moïse conserva les Dix Commandements. Une pièce historique aux pouvoirs inimaginables dont Hitler cherche à s'emparer...



RAHHHHHHHHH INDYYYYYYYYYYYYYYY (hum désolée mais il fallait que ça sorte). Voilà! Ca y est! J'ai (re-re-re-re-re-re-re-re-re-vu le premier volet des aventures d'Indiana Jones et je dois avouer (mais vous l'avez compris) je ne m'en lasse pas!

Pour ceux qui n'ont pas vu la série, The Raiders of the lost Ark est la première rencontre du spectateur avec le cher Henry Jones Jr. J'aime énormément la première image de notre héros, très dramatique et théâtrale qui contraste de façon très sympathique avec de nombreux passages du film beaucoup plus comique. Ce qu'il y a de bien avec Indiana, c'est que souvent il y a de l'autodérision et une capacité à se moquer du héros tout en le laissant très digne qui me plait beaucoup!

Concernant l'histoire en soit, c'est un film a rebondissement qui nous est offert. Oserais-je le dire? Peut-être un peu trop de rebondissements. Je l'avoue sur les 30 dernières minutes j'ai un peu lâché le côté: je m'échappe-je me fais rattraper-je m'évade-je me refais capturer- les nazis meurent hourra!!!!
C'est vrai que je pense qu'il y a une petite demi-heure en trop même si j'ai globalement adoré hein!
Les nazis ne font pas autant peur que ceux du 3ème volet et le français n'a pas grand chose de français (pas même l'accent, j'étais un peu déçue) mais le nazi en noir à la tête de canard fout vraiment les jetons! Je n'aimerai pas le croiser dans une rue sombre. Beurk!!! L'idée de l'Arche d'Alliance était intéressante parce que globalement tout le monde sait plus ou moins ce que c'est même l'histoire dans le détail n'est pas connu. Du coup j'adore la critique des américains qui y est faite car au fond on a l'impression qu'Indiana est le seul à se battre pour l'archéologie et les musées tandis que les autres veulent surtout mettre la main sur l'artefact en soit. (La scène finale du hangar, que l'on revoit dans le 4 d'ailleurs, me fait toujours autant rire).


Malgré ces 30 minutes en trop (à mon goût) l'histoire est bien menée et les passages en Egypte bien utilisé, notamment le petit singe et les scènes de rues (dont le combat avec le type en noir!!!! MEMORABLE!)

Je suis une inconditionnelle du début de l'histoire quand Indiana se retrouve au Népal. Je crois que c'est un de mes moments favoris dans la saga.

Oui, vous vous en doutez je vais vous parler de Marion Ravenwood.
Parce que Marion Ravenwood c'est la chérie d'Indy, que c'est une vraie héroïne pas potiche et qui tient l'alcool encore mieux qu'une vieille prostituée russe sous le régime de Staline et parce qu'elle ressemble comme deux gouttes d'eau à ma maman! (hé oui, ce n'est pas une blague). Du coup je l'aime Marion! Parce qu'elle est un excellent pendant à Indiana d'amour, qu'elle n'hésite pas à le remettre à sa place et parce que leur couple fonctionne à merveille. Enfin une héroïne pas potiche qui a une vraie utilité dans un film d'action, je trouve que ça fait plaisir.
Donc la scène que j'adore c'est au début lorsque Marion fait un combat avec un russe pour boire des petits verres de vodka! c'est une scène d'anthologie!

J'aime toujours autant Sallah qui m'a vraiment fait rire:
"Aspics...very dangerous. You go first!"
Cette phrase est vraiment dans mes répliques cultes!

Sinon comme d'habitude, Indiana est fantastique, fabuleux, sexy du cheveux surtout quand il a une chemise mouillée (comment ça je ne suis pas objective?). C'est vraiment un personnage que j'adore. Il est drôle, intelligent, fort (il porte un noeud papillon and bow ties are cool) et puis c'est le meilleur, un point c'est tout.

Indiana Jones, il est beau, il est grand, il est fort! C'est le meilleur!

Film vu dans le cadre du challenge : "Les aventuriers du challenge perdu" catégorie Explorateur, niveau Crâne de Cristal.

0 commentaires:

Publier un commentaire