vendredi 9 mars 2012

Suite Scarlett - Maureen Johnson


Présentation de l'éditeur: En plein coeur de New York, un hôtel qui fut grandiose, une famille comme on en rêverait, une fratrie d'adolescents qui s'adorent et s'exaspèrent, une pièce de théâtre à monter en cachette, un premier amour grisant et dans la suite Empire, une cliente aussi excentrique qu'envahissante. Scarlett ne regrettera pas d'être restée cet été !

Vous le savez je suis faible. Si on me propose une histoire de fratrie, je plonge tête baissée. Si en plus le résumé est sympa, why not me direz-vous?
Alors comment dire? J'ai toujours l'impression d'être ultra gentille dans mes critiques, j'essaye de montrer les côtés positifs d'un roman et d'en cibler le public. Par exemple: telle histoire n'est pas originale mais ça m'a bien plu, lisez-le pendant les vacances c'est frais et léger ou c'est plutôt spécial, ayez le coeur accroché.

Pour suite Scarlett je crois qu'au fond c'est un peu comme les 13 petites enveloppes bleues c'était bien mais...oui parce qu'il y a un mais. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, ce n'est pas vrai, cependant je n'ai pas ressenti cette petite étincelle que j'aime dans les romans d'ado. Même si l'histoire est classique, si l'écriture est agréable et les personnages sympa pour moi ça passe. Seulement là....

Déjà je me suis sentie flouée parce que histoire de fratrie que nenni...Alors certes ils sont quatre, mais pas vraiment de comparaison possible avec les fratries de Malika Ferdjoukh. Même si dans les fratries on s'aime et on se déteste, ici j'ai plus un l'impression d'un amas hétérogène de personnages. PAr exemple dans Narnia, même s'il y a des clans chez les Pevensie, on sent une interaction entre les frères et soeurs (la preuve ils vont chercher Edmund) alors que là...non seulement on a deux clans bien distincts : Scarlett et Spencer et Marlène et Lola mais on a un peu de mal à les croire proches et frères et soeurs.

Scarlett l'héroïne est gentillette, c'est ce que j'ai envie de dire. Ce n'est pas que je ne l'aime pas mais en fait elle n'est pas vraiment passionnante, elle passe son temps à dire oui à tout le monde et elle ne sait même pas pourquoi, ça peut être assez pénible par moment parce qu'on a envie de la secouer par les épaules et du lui dire d'arrêter de jouer sa chiffe molle.
Lola sa soeur aînée est parfaite et ça porte sur les nerfs. Elle n'est pas méchante notez bien, mais parfois, un personnage trop parfait ça tue. Elle sort avec Chip, un type ultra riche et ça lui plait (oui parce qu'elle a un côté poule...non pas que sortir avec quelqu'un de riche fasse de vous une poule mais quand apparemment c'est juste pour fréquenter quelqu'un d'un milieu social supérieur au sien....bref j'ai des doutes). Lorsqu'elle se rend compte qu'il vit dans un nid de vipère (le jeune homme est adorable par ailleurs, il n'a pas inventé le fil à couper le beurre mais il est gentil et amoureux, lui) elle le quitte....C'est assez horripilant de voir qu'elle quitte un monde plutôt que son copain. Lola n'est pas mon amie.
Marlène....est une peste. Sous prétexte qu'elle a eu un cancer enfant elle se permet d'être complètement insupportable et en plus elle déteste littéralement sa soeur Scarlett (oui oui une bonne vieille haine tenace). Pour moi ça coince. Parce que j'en connais des enfants qui ont eu des maladies graves et heureusement ils ne deviennent pas tous comme ça. Là c'est l'angoisse, non seulement elle ne fait rien à la maison, on lui passe tout, mais le fait qu'elle haïsse une de ses soeurs paraît tout à fait normal. Ce personnage m'a profondément gêné. Heureusement qu'à un moment Scarlett lui remet les points sur les i (à peut-près le seul moment où Scarlett agit en fait).
Les parents sont démissionnaires au possible (les allers et venues de leurs mômes leur passent au-dessus de la tête) et très peu présents ce que j'ai trouvé dommage. Ils sont dans la dèche mais on a l'impression qu'ils ne sont jamais là quand même.

Heureusement il y a Spencer: LE bon personnage du roman. Le frère aîné de la fratrie, clownesque, acteur en devenir et meilleur ami de Scarlett. Leurs interactions fonctionnent c'est très agréable.

Quant aux personnages secondaires, même impression de demi-teinte. Mrs Amberson pourrait etre bien si elle n'était pas un poil too much et Eric sous des airs de prince charmant est plutôt ...comment dire, faux c**?

L'histoire est assez sympa en revanche, avec de nombreux rebondissements. On se promène à New-York, on découvre le monde du théatre et de la télé.

Mon gros problème dans tout ça c'est qu'on a l'impression que:
1) le sort s'acharne sur Scarlett (les deux premiers chapitres sont absurdes d'exagérations selon moi "anniversaire pourri, soeur qui la déteste, amis super friqués partis à l'étranger, et elle pauvre pauvre Scarlett abandonné") et je n'y crois pas 5 minutes (même pour une ado j'ai du mal)
2) il y a tellement de détails qui m'ont horripilée que je n'ai pas réussi à rentrer/Apprécier à fond cette histoire.

Suite Scarlett est une histoire sympa mais qui m'a quand même déçue, je pense que j'attendais autre chose. Alors comme je suis maso j'ai commencé le tome 2 Au secours Scarlett. Je reviens dans quelques jours pour vous dire si j'ai réussi à le finir.

4 commentaires:

JainaXF a dit…

Hum, il ne sera pas en haut de ma PAL virtuelle alors, surtout que je n'avais pas trop aimé "13 petites enveloppes bleues" (l'héroïne m'agaçait entre trop de passivité et trop d'impulsivité) !

Perséphone a dit…

C'est un peu ça, Scarlett est très passive quand même...

Céline a dit…

Bonjour Persephone! Après avoir sans succès tenté de te contacter via Twitter - peut-être ne vois tu pas mes tweet...- je retente ici.
Ton blog a répondu à ma grande question du moment:"qu'est ce que je vais regarder maintenant?". J'ai dorénavant une très longue liste. Seulement, saurais-tu m'indiquer où je peux regarder/trouver des séries comme Downtown Abbey, Cranford ou North & South ? Je ne suis pas très au fait des sites qui peuvent contenir ces séries.
Je te félicité par ailleurs pour ton blog, qui est une véritable mine d'informations :)

Perséphone a dit…

Coucou Céline

Alors apparemment je n'ai pas vu tes tweet en effet....(tu me follow? quel est ton nom?)
Ce que tu peux faire c'est m'envoyer un mail : persephone.downtherabbithole@gmail.com ce sera plus pratique de communiquer par ce biais là!

A bientôt et merci encore pour ton gentil message :D

Publier un commentaire