vendredi 2 mars 2012

Percy Jackson la bataille du Labyrinthe - Tome 4 - Rick Riordan


ATTENTION POSSIBLES SPOILERS (sur les tomes précédents également)

Présentation de l'éditeur: La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

J'ai retrouvé avec délice les aventures de Persée Jackson et de ses amis Annabeth, Grover et Tyson. Tout commence comme d'habitude par Percy qui détruit un lycée, as usual quoi. On retrouve également Rachel dont on avait pressenti depuis le tome 3 qu'elle allait jouer un rôle important. Après cela, les amis se lancent dans une course effrénée dans le labyrinthe de Dédale afin de retrouver le fameux inventeur.

Je trouve que l'on sent bien au fil des tomes que l'action va crescendo. Si cela est peut-être moins puissant que pour la saga des Harry Potter (qui bénéficie d'un plus long développement) je trouve que Rick Riordan se débrouille bien pour que l'on comprenne les enjeux du dernier tome. Du coup j'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer.

Ce que j'aime bien dans cette saga se sont les rebondissements. Rick Riordan se débrouille bien car tout est toujours plus compliqué que cela en a l'air. Nous allons de surprises en surprises et rien de semble trop prévisible. On se laisse facilement porter par la plume et l'humour de l'auteur au fil des pages.
Cette histoire se concentre sur le labyrinthe qu'a construit Dédale pour le roi Minos. J'ai beaucoup aimé le traitement de la légende par Rick Riordan, cela permet d'aborder à la fois l'histoire de Dédale, d'Icare mais aussi de Minos et de la légende du Minotaure même si celui-ci n'est pas présent pour une fois.

Ce que j'ai particulièrement apprécié en fait ce sont tous les rebondissements du labyrinthe, il est déjà bien construit en soit mais il aurait tellement été facile de laisser les héros pendant tous les livres dans le labyrinthe et l'auteur dépasse cette facilité. J'ai beaucoup aimé le fait que les héros passent leur temps à entrer et sortir du labyrinthe, la dynamique même du lieu et ses efforts de construction.

Si j'adore toujours autant Percy, Tyson et Grover je dois admettre que Annabeth m'a un peu tapé sur les nerfs. Elle veut le beurre et l'argent du beurre et ça devient un peu fatiguant. Je suppose qu'il y a derrière l'histoire de Luke plus qu'on ne peut le deviner mais j'ai parfois envie de la secouer pour lui montrer qu'elle s'accroche à un mirage et quand madame se permet d'être jalouse de Rachel ça fini par m'agacer totalement. Au contraire Rachel est un personnage sympa, beaucoup moins prise de tête qu'Annabeth, elle est joviale et spontanée et ça présente donne un brin de légèreté au roman.
Quintus était quelqu'un de très intéressant, je n'avais pas vu venir son histoire ça m'a surprise (d'une bonne façon) et j'ai trouvé la construction du personnage très bien pensée.

Je suis assez étonnée par le dénouement de Cronos et de Luke. J'attends impatiemment de lire la suite pour savoir enfin tout le fin mot de cette histoire car je me doute que nous arrivons vers des bouleversements encore importants. Les personnages des Dieux sont presque autant antipathiques que la figure de Cronos elle-même. C'est un aspect vraiment intéressant du roman car si dans le tome 1 on penche vraiment en faveur des Dieux, je pense que plus on avance plus on sent qu'effectivement les Dieux sont troubles: Zeus est colérique, Héra n'aime que sa famille parfaite, Artémis est une recluse, Athéna est dominée par la raison (sans les sentiments), Apollon est un je-m'en-foutiste, Poséïdon est assez démissionnaire, Aphrodite est manipulatrice et Arès est fou. Ils ont tous quelque chose de franchement peu accueillant. Du coup, on espère plus que les demi-Dieux choisiront le camp des Dieux pour se protéger eux-même que pour protéger les Dieux. Ce non manichéisme dans le roman me plait beaucoup, je trouve que personne n'est lisse et cela fait que les demi-dieux sont vraiment les seuls que l'on aime beaucoup au final. Plus qu'un camp le lecteur choisi Percy Jackson.
J'ai hâte de savoir quel sera son choix, j'ai comme qui dirait l'impression que ça va être beaucoup plus compliqué que prévue.

0 commentaires:

Publier un commentaire