lundi 14 novembre 2011

Upstairs Downstairs- BBC 2010 - Saison 1

COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

Upstairs Downstairs est la reprise de la série du même nom diffusée dans les années 70. Il s'agissait de suivre les résidents du 165 Eaton Place à Belgravia, Londres. En 2010 la BBC rouvre le projet et installe une nouvelle famille au 165 Eaton Place: les Holland.

Le diplomate Sir Hallam Holland fraîchement arrivé à Londres avec sa femme, Lady Agnes, en janvier 1936 peut de temps avant la mort de George V. Lady Agnès engage l'ancienne femme de chambre Rose Buck, qui dirige une agence de domestiques, afin de réunir le personnel nécessaire et de restaurer la grandeur passée de la maison. Au côté de Lord et Lady Holland, Lady Persephone (Persie) la soeur de Lady Agnes et Lady Maud, mère encombrante et exigeante de Lord Holland vivent aussi dans la maison.

Downstairs, on suit la vie normale de domestiques de bonne famille: Rose Buck, gouvernante, Mrs Thackeray la cuisinière, Mr Pritchard le majordome, Harry Spargo le chauffeur et Ivy Morris la petite bonne.

Sur fond de crise monarchique britannique et de montée du fascisme et du nazisme, Upstairs Downstairs nous offre la vie d'une famille aristocratique à l'orée des changements du siècle.


CASTING

Keely Hawes ................................................................... Lady Agnes Holland
Ed Stoppard ..................................................................... Sir Hallam Holland
Jean Marsh ....................................................................... Rose Buck
Eileen Atkins ................................................................... Maud, Lady Holland
Anne Reid ....................................................................... Mrs Thackeray
Art Malik ........................................................................ Mr. Amanjit
Claire Foy ....................................................................... Lady Persephone
Adrian Scarborough ......................................................... Mr. Pritchard
Neil Jackson .................................................................... Harry Spargo
Ellie Kendrick ................................................................. Ivy Morris
Anthony Calf .................................................................. Anthony Eden
Blake Ritson ................................................................... The Duke of Kent
Edward Baker-duly .......................................................... Von Ribbentrop
Nico Mirallegro ............................................................... Johnny Proude

Tout d'abord le casting est impeccable. Aussi bien upstairs que downstairs chaque acteur joue son rôle avec conviction. Je salue comme toujours Eileen Atkins qui est fantastique en Maud Holland. Elle est encombrante, directive et profondément irritante! Mais quel jeu, quelle prestance!

Jean Marsh offre une Rose Buck formidable et très attachante qui doit être dans la continuité de ce qu'elle était dans les années 70. C'est un des personnages que je préfère car elle est un peu comme Mr. Bates de Downton Abbey elle a le sens du service et elle prend la famille qu'elle sert pour sa propre famille.

Lady et Lord Holland sont vraiment à l'image de Robert et Cora de Downton abbey. Si lui est très humain, un excellent patron, Lady Agnes se laisse déborder par sa belle-mère encombrante et a des réactions par moment égoïste (mais elle ne roule pas des yeux). En tout cas ce sont de bons patrons et on a vraiment plaisir à les suivre, lui dans ses troubles politiques et elle dans ses soucis domestiques. C'est un couple amoureux, simple et attachant.


Voir Claire Foy en Lady Perséphone est un grand décalage, surtout lorsque vous l'avez découverte comme moi dans Little Dorrit. Je suis encore vexée comme un poux car une fois de plus le nom de Perséphone n'est pas bien employé. Si Claire Foy joue très bien, avec son côté femme-enfant qui veut jouer à la femme fatale, son personnage est exécrable. Une nazi qui se complet à dire qu'elle ne possède rien, lorsqu'elle arpente Londres en robe de satin rouge et cigarettes de luxe. C'est un personnage mesquin et irritant.


J'ai adoré retrouver Blake Ritson dans le rôle du Duke of Kent, car j'adore vraiment cet acteur et sa jolie voix. Il montre un personnage intelligent, sensible et extrêmement timide et peu sûr de lui. L'amitié qu'il entretient avec Lord Holland offre de très beaux moments de complicité.
A côté de ces acteur j'ai beaucoup aimé le reste de la domesticité surtout
Mr. Amanjit et Harry Spargo (bon d'accord Neil Jackson y est pour beaucoup). Concernant Harry Spargo je suis vraiment curieuse de savoir comment il va tourné, car s'il a un penchant prononcé pour le national socialisme, un évènement de l'épisode 2 (je ne spoile pas) le fait réfléchir et ses positions finissent par être moins tranchées que celle de Lady Persephone. J'attends donc son évolution avec impatience.

Si Upstairs Downstairs ressemble par certains côtés à Downton Abbey, la comparaison s'arrête vite. En effet si dans Downton Abbey on observe les changements du siècle de loin, la guerre est un prétexte à montrer des bouleversements personnels, l'intrigue dans Upstairs Downstairs est intimement lié aux bouleversements des années 30-40. La montée du nazisme en Allemagne (nous sommes en 1936), la montée du fascisme en Angleterre, l'abdication du roi pour épouser Mrs Simpson, tous ses évènements sont inextricablement liés à l'histoire de la famille et de la domesticité.
Cette première saison de 3 épisodes seulement sont prenants et très bien faits. J'attends impatiemment la suite, 4 nouveaux épisodes prévus pour 2012!

9 commentaires:

Emilie a dit…

Je suis contente que tu aies aimé! J'attends moi aussi la suite avec impatience...

Maribel a dit…

Ah! Je croyais qu'il y avait plus d'épisodes que cela. Je ne vois pas ce que j'attends alors. ^^
J'ai commencé Little Dorrit et j'aime bien.

Perséphone a dit…

Il n'y a que 3 épisodes en effet. C'est d'ailleurs trop court...

J'aime aussi beaucoup Little Dorrit mais je voulais le revoir avant de le commenter.

L'Ancêtre a dit…

C'est mignon de te voir découvrir la richesse de la télé perfide-albionnaise...

Ok... moi et mon âge vénérable sortons...

Perséphone a dit…

Oui je suis en retard, mais le jour où j'aurai atteint ton âge vénérable je serai au point ^^ (et je persécuterai les jeunes)

L'Ancêtre a dit…

Juste un remarque... le Duc de Kent il bégaie pas c'est normal... c'est celui d'York qui bégaie... celui de Kent il avait d'autres problèmes (et nombreux!) mais pas d'élocution...

L'Ancêtre qui pinaille (caractéristique ancestrale...)

Perséphone a dit…

Oui je m'en excuse...mais alors qui c'est celui là...je suis larguée dans ma généalogie. Et c'est quoi son problème alors? (jeunesse curieuse, tu pardonnes?)

L'Ancêtre a dit…

Le duc de Kent c'est le petit dernier (si l'on excepte John, épileptique et mort enfant), celui qui est mort en 42 dans le crash de son avion sur une colline écossaise... celui qui ressemblait beaucoup (trop) à son frère année le gallois... celui qui a eu quelques soucis avec la drogue... celui qui louvoyait joyeusement d'aventures en aventures à voile mais aussi, dit-on..., à vapeur!

L'Ancêtre (toujours contente d'étaler sa confiture!)

Perséphone a dit…

Merci! J'ai regardé sur Wikipédia aussi mais j'aime la confiture ce n'est pas grave ;)

Publier un commentaire