jeudi 17 novembre 2011

Downton Abbey (saison 2) - spoiler inside!


Nous avions laissé Downton abbey à la veille de la Première Guerre Mondiale, Mary refusant d'épouser Matthew et qui se rend compte qu'elle l'aime quand même, Matthew vexé comme un poux. A côté de cette trame principale nous avons: Sybil et Branson qui entretiennent une relation particulière et Anne et Bates qui ne s'en sortent pas. Bref, c'était un peu le cataclysme à Downton!
On aurait pu croire que la saison 2 règlerait certains problèmes et ferait avancer l'intrigue. Autant dire tout de suite: j'ai été déçue. Les huit épisodes se déroulent de 1914 à 1919.

Si j'ai bien aimé l'évolution de Sybil, son affirmation en tant qu'infirmière pendant la guerre et le fait qu'au final elle soit bien amoureuse de Branson et pas de ce qu'il représente m'a plutôt plu, j'ai trouvé leur échange un peu froid. Disons que l'alchimie n'est pas évidente entre eux. Cela est sûrement dû aux rares dialogues dont le couple est pourvu et qui tourne toujours autour du même sujet, à savoir "Je t'aime, viens on s'en va. Non je ne veux pas laisser ma famille".

Entre Anna et Bates on se disait que c'était plutôt bien parti, manque de bol la femme de Bates débarque avec un gros scandale gentiment refilé par cette gourde d'O'Brien qui pensait qu'elle ne s'en servirait que pour faire chanter Bates et non la famille entière. Donc hop, disparition de Bates pendant plusieurs épisodes et réapparition lorsque le fiancé de Mary (mais noyez-le bordel) achète l'exclusivité à Mrs Bates, lui coupant l'herbe sous le pied. On aurait pu se dire, maintenant Bates et Anna sont libres...C'était sans compter sur la mort de Mrs Bates. (ils mettent quand même 4 ou 5 épisodes à ce dire que c'est un meurtre et que c'est le mari qui l'a tué). Alors oui au final au bout de 7 ans de relations ils ont pu (ENFIN) se marier, mais maintenant il est en prison. J'avoue que pendant un moment leur relation m'a vraiment agacée. On tombait dans les mêmes travers que Sybil et Branson, c'est-à-dire peu de dialogues et des dialogues toujours les mêmes, sur les mêmes sujets. Pendant 7 ans ça doit vraiment énerver à la longue. Pourtant je les aime bien mais je commence à être fatiguée de ses péripéties à rallonge.

Le personnage d'Edith est assez intéressant dans cette saison et c'est sûrement le personnage qui évolue le plus et que du coup j'aime assez. Grâce à la transformation de Downton en hôpital, Edith trouve enfin sa voie et c'est une bonne chose, il y a moins de dispute entre les soeurs, elles sont plus soudées et Edith est moins virulente et mauvaise que dans la première saison. J'ai beaucoup aimé la fin de la saison 2, lorsqu'elle prépare les mariages et qu'elle se demande si son jour viendra. J'espère vraiment que la saison 3 apportera un peu de bonheur à Edith parce qu'elle a beaucoup changé.

Isabelle est insupportable! Son ingérence dans les affaires de Downton m'ont horripilée. C'est dommage car elle veut bien faire mais elle ne se rend pas compte qu'elle outrepasse son pouvoir à la fois vis à vis du Docteur et de Cora et même si j'ai trouvé cette dernière un peu cruelle envers Isabelle (et agaçante à rouler des yeux tout le temps) je dois dire que j'ai compris ses réactions.

Quant à Robert, même si je comprends son sentiment d'inutilité dans cette guerre et que j'ai trouvé son histoire d'amour avec la bonne très touchante, je suis néanmoins mal à l'aise avec l'évolution du personnage. Je l'aimais plus droit mais il reste un de mes personnages préférés.

Après en vrac, j'ai bien aimé l'histoire de Mrs Hugues et d'Ethel, cela montre vraiment la place de la femme dans la société d'avant guerre, avant que les choses ne commencent vraiment à changer. Et puis j'adore Mrs Hugues et je veux qu'elle épouse Carson! J'ai trouvé Mrs Patmore horripilante avec Daisy. Elle la presse comme un citron pour faire quelque chose dont la pauvre ne veut pas et j'ai trouvé Daisy gentille de ne pas avoir envoyer bouler tout le monde. Elle reste honnête avec elle-même et en même temps on la sent très malheureuse. Elle m'a beaucoup touchée dans cette saison.

Enfin....the last but not least...Mary/Matthew. Alors là c'est LA grande déception. Je pensais que cette saison servirait à quelque chose et en fait de ce point de vue là, nous n'avons pas bougé d'un iota! Cette saison est une suite de pétards mouillés. L'apparition de la gentille Lavinia pouvait permettre une rivalité avec Mary mais en fait non. Celle-ci prend le parti, un peu décevant, de la courtoisie et au final Lavinia est un personnage parfait à qui l'on à rien à reprocher. On aurait pu croire que l'histoire avec le fiancé de Mary aurait permit de les évacuer tous les deux de la scène pour permettre un rapprochement entre Mary et Matthew mais encore une fois, l'histoire s'avère sans fondement. La disparition de Matthew, bâclée en 40 minutes fait à peine monter l'angoisse. Mais le pire du pire à mon sens c'est sa "paralysie". L'idée était excellente. Un Matthew paralysé, donc pas d'héritier en vu, des problèmes de couple, cela aurait pu amener à la disparition de Lavinia qui aurait rejeté Matthew dans un élan d'égoïsme et montrer une Mary forte capable de sacrifier son bonheur personnel. Au lieu de cela, les deux femmes restent aux côtés de Matthew qui retrouve subitement l'usage de ces jambes. J'ai très envie de dire: tout ça pour ça?
Et puis Violet (qui rocks) apprend enfin à Matthew que Mary l'aime toujours, du coup il doute! Et il embrasse Mary sur un super slow sauf que Lavinia les surprend...et oui malheur!
Bref, dans le dernier épisode on voit venir tout ça gros comme une maison, Lavinia meurt (elle sort enfin du tableau) mais on se retrouve face à un Matthew CHIANT! qui ne veut pas de Mary parce qu'il est sûr que Lavinia est morte d'amour le coeur brisé par le baiser de Matthew et Mary. ELLE EST MORTE DE LA GRIPPEUH! Je vous jure je l'aurais giflé.

Donc on se retrouve avec une situation absurde et délirante et dans leur cas j'ai vraiment eu l'impression d'avoir perdu 8 épisodes...

Cette saison est donc loin d'être une réussite. Il faut attendre l'épisode 5 pour avoir du mouvement, les épisodes 3 et 4 ne servent à rien, et la succession de storyline pourtant intéressante finit par ne ressembler à rien (ex. Le cousin patrick qui fait un tour et qui s'en va au lieu de tenir de fil rouge pendant la saison...une idée absurde, un pétard mouillé).
Je n'ai pas détesté, loin de là, les décors et les costumes sont toujours sublimes et le jeu des acteurs très bon mais comme le dit Pandora: c'est un soap de luxe...
J'espère vraiment que Julian Fellows va redresser la barre pour la saison 3 sinon je vais vraiment lui en vouloir!

Sinon un épisode de Noël est prévu normalement!!!

4 commentaires:

Theoma a dit…

j'adore cette série !

Anonyme a dit…

Je suis celà avec beaucoup d'intéret malgré la longueur des épisodes j'arrive à tenir jusqu'au bout cette série me passionne .

Perséphone a dit…

Tant qu'il n'y a pas de déception :D

Anonyme a dit…

j'adoooore!!

Publier un commentaire