mardi 17 avril 2012

L'assassin est au collège (Nils Hazard #2) - Marie-Aude Murail


Présentation de l'éditeur: Un professeur a retrouvé son casier forcé et ses copies corrigées avec du sang humain. Avertissement ou mauvaise plaisanterie? Voila exactement le genre de questions qu'on peut poser au chasseur d'énigmes Nils Hazard et à sa petite amie Catherine Roque. Tous deux vont enquêter sur le terrain lui se faisant passer pour le nouveau prof d'Histoire-Géo, elle se faisant embaucher aux cuisines. Mais ils pourraient bien le regretter.
Nils se retrouve avec 280 suspects, dont un directeur à demi fou, une ogresse déguisée en prof de français, un concierge simple d'esprit, une sixième qui se défenestre, un quatrième qui fait sauter les plombs, des troisièmes qui ont inventé la gruge industrielle, et un "maniaque du crime" qui rôde la nuit dans les couloirs de l'internat.
Bienvenue au collège Saint-Prix.

Depuis le temps qu'on me parlait de Nils Hazard! Il était temps que je m'y mette, n'est-ce pas? Donc tout d'abord, merci Betti pour le cadeau d'anniversaire dévoré en une journée cela va sans dire.

Pour resituer un peu les choses puisque L'assassin est au collège est le deuxième tome d'une série jeunesse (qui se lisent indépendamment d'ailleurs, je n'ai pas lu le tome 1 et j'ai quand même compris l'histoire), Nils Hazard est étruscologue (et il s'y connait aussi un peu en égyptien) et professeur à la Sorbonne. Un peu guindé (monsieur vouvoie sa petite amie) il est aussi très fort en énigme et avec sa petite amie Catherine Roque ils enquêtent à la demande de l'inspecteur Berthier.
Le couple Catherine-Nils est très agréable. Ils sont drôles et se taquinent beaucoup ce qui donne du dynamisme à leur relation.

Au départ, en regardant le volume de 174 pages je me suis dit que ce serait désespérément trop court. En fait, si c'est court le récit est très bien construit et l'intrigue prend son temps. Je me rends compte de la densité de l'écriture de Marie-Aude Murail qui fait qu'en peu de mots elle en dit beaucoup. J'aime le ton de Nils Hazard à mi-chemin entre un vocabulaire précieux de prof de Sorbonne et le langage désabusé d'un homme de trente-cinq. C'est un mélange un peu déroutant mais parfaitement réussi. Comme d'habitude, on retrouve ce qui fait le délice de l'écriture de Marie-Aude Murail: un ton percutant, une maîtrise de l'écriture et un vocabulaire recherché.

En ce qui concerne l'intrigue policière je l'ai trouvé efficace. Pour un adulte cela ne fait pas vraiment peur mais ça doit un peu plus impressionner un esprit plus jeune. Cela dit je l'ai trouvé très bien. Elle est prenante, parfois angoissante sinon drôle.
Les sixièmes m'ont bien fait rire avec Claire Delmas qui "se fait toujours assassiner", le baron Von Gluck et les reconstitutions historiques. Les quatrièmes sont intéressants et les troisièmes assez perturbants. Le collège entier est perturbant de toute façon.
Je n'avais pas deviné la fin, Marie-Aude Murail brouille bien les pistes, accumule les suspects et les fausses pistes.

Une enquête qui m'a beaucoup plu menée par un inspecteur-etruscologue au charme indéniable! Sans aucun doute L'assassin est au collège ne sera pas mon dernier Nils Hazard!

A noter que la série des Nils Hazard fait l'objet d'une réédition à l'école des loisirs.

10 commentaires:

Betti a dit…

Vraiment contente qu'il t'ait plu! Je te conseille "Tête à rap" pour continuer, qui est beaucoup plus sombre et aussi très drôle. Tu vas tomber sous le charme flegmatique de Nils...

Perséphone a dit…

C'est déjà fait, je l'aime déjà :D

Mascha a dit…

Ça semble très intéressant! Je pend en note, MERCI! ;)

Emilie a dit…

J'ai découvert la série lorsque j'étais ado et j'avais beaucoup aimé le premier tome. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas poursuivi! De MA Murail, je compte dévorer les tomes 2 et 3 de Malo de Lange prochainement :-)

Perséphone a dit…

Je vais poursuivre les Nils Hazard et je suis aussi dans le tome 2 et 3 de Malo de Lange :D

Touloulou a dit…

Ces nouvelles couvertures sont jolies, moi je connais celles de mon enfance !
J'adore Nils, son côté rétro, d'un autre temps... le premier tome parle de son enfance, et de sa rencontre avec Catherine, je te le conseille.

Perséphone a dit…

Merci Touloulou, je compte bien le lire!

Anonyme a dit…

J'ai vu ce livre dans le CDI de mon collège, j'ai lu le résumé et j'étais préssée de le lire.
Franchement je n'ai pas été déçue, c'est un livre de suspens et facile à comprendre J'adore!

Anonyme a dit…

Bieñ mais aui est le coupable? :o

Perséphone a dit…

@Anonyme 1: c'est une excellente idée!

@Anonyme 2: je le répète une bonne fois pour toutes je ne fais pas de fiche de lecture pour les collégiens paresseux. Je ne donne pas le nom du coupable parce que ça n'aurait plus d'intérêt pour personne de lire ce roman. Il n'est pas énorme ça n'est pas la mer à boire de le lire...et tu sauras le coupable.

Enregistrer un commentaire