lundi 10 octobre 2011

Leviatemps - Maxime Chattam


Présentation de l'éditeur: Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de ce Paris que le monde entier admire. Il veut être confronté au sang et à la violence. A la mort, qu’il appelle de tout son être. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir…

J'étais assez fascinée par le résumé sur ma quatrième de couverture. Ca sentait le mystère, le crime et le steampunk. Bon autant dire tout de suite que j'ai été déçue.

Steampunk, il n'y en a pas (il faut sûrement blâmer les éditeurs et leur 4eme de couverture erronée plus que l'auteur mais bon...ça créé tout de même une déception).
Alors effectivement il s'agit d'une enquête policière dans le Paris de l'exposition universelle. Si le début était engageant, très vite j'ai décroché de l'histoire.

La représentation de la maison close est assez bien faite, ni tout noir, ni tout blanc, cela montre une maison plutôt à l'Appolonide qu'une maison sordide. D'ailleurs, le milieu de la prostitution parisienne est assez fouillé et les différences entre les maisons (plus ou moins sordides) sont bien détaillées. On comprend alors que toutes les prostitués ne sont pas égal face au client. C'est une partie du livre que j'ai vraiment apprécié, il n'y a pas de voyeurisme de la part des protagonistes et donc des lecteurs. Maxime Chattam expose des faits, nous montre une gamme de prostituées différentes et ce côté là était assez passionnant.

Cependant, cela ne suffit pas à combler les faiblesses du roman.
Tout d'abord, je le trouve beaucoup trop long. Si cela peut être appréciable chez Tolstoï, dans un roman policier, une action délayée est souvent un mauvais choix car on perd facilement le lecteur. De plus le personnage de Guy de Timée n'est (pour moi) pas crédible. Sorte de bourgeois fatiguée de la vie de luxe, il décide de partir dans les bas fond pour comprendre la vraie vie. Arrivé dans cette maison close il se prend de passion pour la recherche du meurtrier de Milaine.
Et la c'est le drame....
Chattam m'a vraiment perdue à ce moment là. Guy de Timée qui n'a jamais vu un cadavre de sa vie avant celui de Milaine devient un vrai Sherlock Holmes, mieux encore un véritable profiler qui établi un profil complet de l'assassin.

Alors, j'avoue j'ai lâché. Après avoir lu L'aléniste de Caleb Carr et sa documentation sur les premiers profiles, le livre de Chattam fait un peu carton pâte. Le personnage de Faustine ne m'a pas emballé non plus. Je ne sais pas si c'est le mélange prostistuée mais pas trop (elle peut quand même choisir ses clients.......il faut bien la garder un peu pure pour le héros) ou le côté déjà vu qui m'a gêné mais je l'ai trouvé trop caricaturale.

C'est vraiment dommage parce que l'histoire (le fond) était sans doute très bien, mais ce genre de détail m'a coupé l'envie de lire. Je n'ai pas fini le roman, je ne sais pas qui est le tueur et honnêtement ça ne m'a pas manqué.
La suite du Leviatemps est disponible mais je ne la lirais pas vous vous en doutez.

C'était mon premier Maxime Chattam et apparemment ce n'est pas le meilleur. J'essayerai néanmoins d'en lire d'autres pour me faire une bonne opinion de l'auteur.

Avez-vous aimez? Connaissez-vous Maxime Chattam?

3 commentaires:

Angie a dit…

Ce livre n'est largement pas celui que j'ai préféré de M'sieur Chattam. J'ai eu beaucoup de mal à trouver sa "patte" mais j'ai beaucoup aimé le cadre ! ET le trio improbable d'enquêteurs. De mon côté je lirai le Requiem des abysses en espérant qu'il soit mieux que Léviatemps. Si tu souhaite continuer à découvrir Chattam, je te conseille "Le sang des temps" ou sa trilogie du mal. Bonne lecture !

Perséphone a dit…

Merci pour le conseil. Je note ces titres!

melainebooks a dit…

Ce n'est malheureusement pas son meilleur. Je te conseille "Carnage" qui est un très court thriller. Autrement, tu as "Les arcanes du chaos".
Si tu aimes le fantastique, lis sa trilogie "Autre-monde" qui est palpitante !

Publier un commentaire