mardi 11 octobre 2011

Bleak House - 2005


Bleak house nous plonge dans les méandres d'une affaire judiciaire, Jarndyce et Jarndyce au sujet d'un testament. Les possibles héritiers se battent depuis des décennies au sujet de cette affaire. Mr Jarndyce, un des plaignants qui a depuis longtemps abandonné tout espoir d'obtenir le moindre penny, prend sous son aile Miss Ada Clare et Mr Richard Carstone, les pupilles de l'affaire Jarndyce, ainsi que la demoiselle de compagnie de Miss Clare, Miss Esther Summerson.
Pendant ce temps, la mort d'un certain Nemo va déclencher une réaction en chaîne entraînant la ruine de nombreuses personnes. (un résumé d'un Dickens normal en somme non?)

CASTING

Anne Maxwell Martin .......................................................... Esther Summerson
Denis Lawson ..................................................................... John Jarndyce
Carey Mulligan .................................................................... Ada Clare
Gillian Anderson .................................................................. Lady Dedlock
Tom Georgeson .................................................................... Clamb
Charles Dance ...................................................................... Mr. Tulkinghorn
Patrick Kennedy ................................................................... Richard Carstone
Timothy West ...................................................................... Sir Leicester Dedlock
Burn Gorman ....................................................................... Guppy
Hugo Speer .......................................................................... Sergeant George
Pauline Collins ..................................................................... Miss Flite
Philip Davis ......................................................................... Smallweed
Nathaniel Parker .................................................................. Harold Skimpole
Alun Armstrong ................................................................... Bucket
Richard Harrington ............................................................... Allan Woodcourt
Natalie Press ........................................................................ Caddy Turveydrop
Catherine Tate (bonus !!!!)

Que dire sur ces 15 épisodes qui compose la mini série Bleak House? Tout d'abord que l'adaptation est dense ce qui rend justice au roman (que je n'ai d'ailleurs pas lu, je tiens à le préciser). L'histoire a le temps de s'étaler, de prendre son temps et de nous offrir une fresque fabuleuse de l'époque Victorienne. Les personnages sont comme d'habitude chez Dickens bien campés/machiavéliques/grotesques mais toujours bien joué.

Ann Maxwell Martin est une Esther Summerson tout en finesse. J'aime beaucoup son jeu, tout en délicatesse mais aussi très ferme par moment. La vie d'Esther Summerson n'est pas une vie facile. Elle ne sait pas d'où elle vient, qui sont ses parents. Sa tante lui a toujours dit qu'elle n'aurait pas dû naître (pas facile de débuter dans la vie non?). Heureusement Esther a rencontré des gens biens comme Mr Jarndyce, Ada et Richard. Aussi, même si elle sait que ses perspectives d'avenir sont réduites (elle n'est d'ailleurs pas franchement belle), Esther est un personnage particulièrement fort, au caractère doux mais trempé. Ann Maxwell Martin offre donc un jeu qui ne démérite pas le personnage. On s'attache tout de suite à elle et on souffre au rythme de ses déconfitures (bon d'accord il y a aussi de bons moments!).

Denis Lawson est lui aussi sublime. Il nous offre un Mr Jarndyce tout en sympathie et en compassion comme seul Charles Dickens était capable d'en inventer un. D'une gentillesse sans borne, toujours de bons conseils et mesuré, il est un compagnon sur qui l'on peut compter. Si jamais il commet quelques impairs, il répare toujours ses tords commis souvent de bonne foi.

Mais la palme revient sans aucun doute à Gillian Anderson qui est plus qu'impressionnante! Je me souvenais d'elle dans X-files, elle me faisait l'effet de quelqu'un d'assez obtus et de froid. Pour le coup elle correspond parfaitement au rôle. Elle intériorise complètement le personnage qui prend une profondeur incroyable. Sa diction est assez particulière, les dents serrés, on sent que cette femme cache un lourd secret et qu'elle a souffert une bonne partie de sa vie. Gillian Anderson offre véritablement une sublime Lady Dedlock, je dirais que rien que pour elle il faudrait regarder Bleak House.

Pour les autres personnages on retrouve toute la gamme de Dickens: le jeune couple un peu niais à qui on donnerait volontiers des coups de pieds pour leur remettre le cerveau à l'endroit, le vilain par excellence manipulateur, les personnages secondaires généreux et l'inspecteur de police génial (oui oui il est cool, regardez jusqu'au bout).

L'histoire est complexe mais trouve des résolutions. On pleure beaucoup, on rit peu mais l'ensemble laisse vraiment une grande impression.
L'ambiance est extrêmement importante et bien mise en scène (personnellement c'est peut être malgré tout la chose qui m'a le plus dérangé, la mise en scène est beaucoup trop sombre).
Une très belle fresque signée par un très beau casting!

5 commentaires:

Allie a dit…

Ça me fait vraiment bizarre de voir Gillian Andersen dans un film en costume!
J'aimerais bien que Bleak House se rende jusqu'à moi! Malheureusement, c'est toujours difficile d'accéder à ces oeuvres ici...

Maribel a dit…

J'aimerais bien voir cette série, mais je finis toujours par regarder autre chose...

Le Chat du Cheshire a dit…

Et hop, une autre de vendue. Tentatrice va ;) !

Perséphone a dit…

Challenge accepted! ^^

Le Chat du Cheshire a dit…

Je viens de recevoir le premier tome de Bleak House, je me plonge dans le livres de Dickens avant de faire la série. J'ai hâte ;) !

Publier un commentaire