vendredi 28 octobre 2011

L'assassin du roi - Robin Hobb - L'assassin royal tome 2


Présentation de l'éditeur: Fitz, le bâtard royal, a survécu à sa première mission meurtrière, mais son contact avec la mort lui a laissé d’inaltérables séquelles. Revenu à Castelcerf, il retrouve celle qu’il a aimée, mais ne peut lui déclarer sa flamme sous peine de la condamner irrémédiablement. Car autour de lui, la Cour fourmille d’intrigue, les menaces se resserrent, la mort rôde. Il a pourtant quelques alliés dans la place : un prince qui lui fait découvrir les mystères d’une magie toute puissante, un maître assassin qui lui veut malgré tout du bien, et un loup, avec qui il partage lien étrange et périlleux...

Après la lecture commune de cet été avec Kusa, Pandamouflé et Pandora Black du Tome 1, je me suis enfin décidée à lire le tome 2.

Cette fois ci, pas de longue présentation et mise en place des personnages. L'histoire reprend là où on l'a laissée. Fitz très affaibli par l'attaque de Royal, se remet difficilement de ses tremblements et de ses crises. Alors qu'au château de Castelcerf de grands changement ont eu lieu, Fitz doit faire face à des missions de plus en plus périlleuses.

Je suis beaucoup moins emballée par cette lecture que par le premier tome. Non ce n'est pas Fitz qui me pose problème, au contraire je l'aime bien et je comprends pourquoi il se plaint, il faut dire que quand 3/4 du palais vous appelle "Le bâtard" et que l'autre tiers veut votre peau ce n'est pas évident d'avoir envie de ce lever tous les matins. Non, vraiment je l'aime bien Fitz, ce n'est pas le tête à claques que Kusa m'avait décrit.
J'aime aussi beaucoup Vérité même si par moment (et je regrette l'Ancêtre vénérable) je le trouve inconsistant! Kettrichen est beaucoup plus forte que lui et ça m'agace. J'aime beaucoup trop Vérité pour le voir si peu exploité.
Dame Patience m'agace et me fait rire en même temps (mais je crois que c'est le but) et surtout je me lasse du fou...il est bien mais je n'accroche pas au final.

Ce que je reproche à l'assassin royal c'est la longueur de l'histoire. Alors certes ça avance, mais pas assez vite à mon goût et j'ai l'impression que ça traîne. A la fin de ce tome 2 j'ai l'impression qu'il y a eu finalement moins d'action que dans le tome 1 qui plaçait l'intrigue. Je m'attendais à quelque chose de plus dynamique. Honnêtement pour un assassin royal, je trouve Fitz assez mauvais et je m'attendais à ce qu'il prenne ses responsabilités. Je trouve finalement qu'il tient plus du courtisan que de l'assassin et ça m'a déplu.

Sinon l'écriture de Robin Hobb est toujours aussi plaisante, le monde qu'elle a créée est épais, dense et extrêmement crédible. Je n'ai rien à lui reprocher de ce côté là.
Néanmoins je pense que ma lecture s'arrêtera là pour le moment je n'ai pas envie de m'avancer dans les tomes suivants.

4 commentaires:

lumina a dit…

Je suis une grande fan de cette série, mais c'est vrai que tous les tomes ne se valent pas.

Ce serait quand même dommage que tu abandonnes, l'histoire s'est reprendre un nouveau souffle quand il le faut.

En tout cas merci pour cette critique ^^ ton blog est superbe

SuperEl a dit…

Cette saga a pour moi été un coup de cœur. Il faudrait d'ailleurs que je la relise, en anglais cette fois, car le découpage français est un peu bizarre. J'ai lu les 12 (13?) tomes de la saga éditions française alors que c'est en fait deux séries distinctes (3 si on case Les aventuriers de la mer entre les 2)...M'enfin, sinon j'adore totalement cette édition jeunesse! Je trouve que les couvertures sont magnifiques! Dommage que j'en ai des autres...

Perséphone a dit…

Merci beaucoup Lumina. Pour l'instant je ne suis pas d'humeur à continuer mais peut-être plus tard ^^

Pandamouflé a dit…

Quoiiii ? Tu veux dire qu'on est retard pour la lecture commune ? :D

Publier un commentaire