mardi 15 mai 2012

Harry Potter and The Goblet of fire - J.K Rowling


MEET AT THE PLATFORM 9 AND 3/4

COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS ET SUIVANTS

Présentation de l'éditeur: Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis

J'arrive un peu en retard pour la lecture commune du moi d'avril mais me revoici pour ce quatrième opus.

1) Le tome 4 annonce un changement en nombre de page. Ce changement vous plait-il? Vous parait-il nécessaire?

Ce changement me plait. Déjà parce que j'aime beaucoup Harry Potter et donc plus il y a à lire, plus cela me plait. Cette évolution est aussi nécessaire je pense dans le sens où l'on s'appesantit d'avantage sur les détails. Même si ce tome est très volumineux je n'ai pas ressenti de longueur. Chaque chapitre est utile et fait avancer l'action même si l'on s'en rend compte à la fin. C'est vraiment une force de n'avoir rien à jeter dans un roman aussi imposant, J.K. Rowling sait particulièrement bien jouer sur les détails pour nous faire découvrir à la fois des facettes cachées de Hogwarts (comme les cuisines) tout en faisant progresser l'action. Si la longueur des volumes est à mon sens justifié pour le tome 4, 5 et 7, je suis contente que le tome 6 en revanche revienne à une dimension plus normale vu les développement propres au livre. On a fait à peut près le tour de Hogwarts et les développements internes comprennent moins d'actions.

2) On découvre ici un Monde Magique beaucoup plus vaste qu'auparavant. Quel est votre nouvel élément préféré?

Je ne pense pas qu'on puisse différencier ces nouveaux éléments car ils comblent tous le fils rouge du côté International du monde des sorciers. Que ce soit à la Coupe du Monde que Quidditch, Le tournois des trois sorciers ou les nouvelles écoles introduites, c'est nous montrer qu'un monde existe en dehors de l'Angleterre et de Hogwarts. C'est un élément que j'ai beaucoup aimé parce que cela ouvre le champs des possibilités. Oui il y a d'autres sorciers dans le monde dont le principal soucis n'est pas forcément Lord Voldemort. Je n'ai pas eu l'impression que les autres pays étaient concernés par cette menace (alors que Krum est plus sensible au personnage de Grindelwald par exemple). C'est nous montrer aussi la limite du pouvoir de certains. J'ai tout aimé donc, même si j'ai préféré le match de Quidditch au tâches du tournois. Voir les élèves de Durmstrang (je serais d'ailleurs curieuse de connaître l'origine du nom) et de Beauxbatons vivre avec les élèves de Hogwarts donnait du relief à l'intrigue.

3) L'amitié de Ron et Harry est mise à l'épreuve pour la première fois. Que pensez-vous de la réaction de Ron (et de Harry) à la situation?

Comme beaucoup je comprends parfaitement la réaction de Ron. Hermione l'explique très bien, il passe toujours complètement inaperçu au sein de la fratrie Weasley et en plus sa petite soeur Ginny est une excellente sorcière. Comme si cela ne suffisait pas, il est ami avec le célèbre Harry Potter et la brillante Hermione Granger. Je le comprends, en même temps j'aurai bien giflé Ron parce qu'il est ingrat. Il sait très bien que la célébrité d'Harry n'est pas toujours une bonne chose, ils l'ont déjà expérimenté avec La Chambre des secrets et surtout il connait son ami. Il sait très bien que Harry ne court pas après la célébrité. Certes il rêve du Tournois des Trois Sorciers mais comme tous les gamins de Hogwarts. Je n'ai jamais pensé que Harry courrait après la célébrité, la preuve lorsque son nom sort de la coupe il est complètement abasourdi. Et puis, Ron pense sincèrement que Harry aurait pu mettre son nom dans la coupe sans le lui dire? Ce n'est pas rendre justice à son ami alors que Harry a toujours tout partager avec Ron, même de lourds secrets et ce depuis le début. Alors même si je le comprends, je le trouve injuste. Je ne suis pas sûre en revanche que cela renforce leur amitié. Pour moi cela nous annonce plutôt le tome 7 et nous indique quelque chose de très précieux sur Ron que Dumbledore a très bien compris....C'est pourquoi il le fait Préfet dans le tome 5 et qu'il lui donne un objet pour retrouver son chemin. Ron est envieux et jaloux même si la plupart du temps, il ne l montre pas. J.K Rowling est assez habile je trouve.
La réaction de Harry est la bonne, il a bien compris que courir après son ami ne servirait à rien puisqu'il ne veut pas comprendre. Il a d'autres chats à fouetter, Ron reviendra lorsqu'il comprendra qu'il s'est trompé. Il faut que Ron grandisse et découvre la vérité par lui-même.
L'attitude d'Hermione est aussi importante, elle essaye de les réconcilier mais ne s'impose pas non plus. Elle sait que cette histoire se passe entre les garçons.

4) Selon vous, qui méritait le plus de gagner le Tournois? Ou quel est votre champion préféré?

Contrairement à beaucoup de monde je ne suis pas une grande Fan de Diggory. Certes c'est un personnage intéressant mais il me laisse assez indifférente. Cela dit j'aime le fait que ce soit un Hufflepuff et que pour une fois ils récoltent de la gloire. C'est une maison que j'aime beaucoup, sûrement ma préférée (Gryffondor est hors compétition selon moi). Je lui préfère la complexité de Krum qui est certes quelqu'un de connu mais il n'est pas particulièrement liant, il vient d'une école à la réputation difficile et au fond c'est quelqu'un d'aussi bien que Cédric dans un genre différent, sauf que si on ne pense pas cinq minutes que Cédric puisse faire quelque chose de mal, on pense plus volontiers à Krum et puis c'est le premier flirt d'Hermione et je trouve ça chouette pour elle, parce que tout le monde passe son temps à dire qu'elle n'est pas belle et bien pour une fois, she gets the boy! J'aime beaucoup Fleur parce que c'est le personnage de ce quatuor qui évolue le plus. Elle passe de la parisienne (nul doute qu'elle est parisienne) bêcheuse à quelqu'un de plus ouvert à partir de la deuxième tâche et c'est un personnage que j'ai aimé retrouvé par la suite. Il faut dire aussi que c'est la seule fille donc ce n'est pas facile pour elle et qu'elle a eu beaucoup plus de difficulté que les autres.
Pour moi le vrai vainqueur c'est Harry parce que contrairement aux autres il n'a pas choisi de participer mais il y a été obligé et il a réussi les épreuves alors qu'il a 3 ans de moins que les autres. Il a aussi montré des qualités importante donc je pense qu'il méritait sa victoire. Du coup, l'idée de J.K Rowling de faire gagner Howarts plutôt que Cédric ou Harry est à mon avis la meilleure de toute. Faire gagner une école plutôt d'une individualité.

5) Rencontre avec un autre Elfe de Maison: membre de S.A.L.E ou pas?

Là c'est le jetlag! Après Dobby, Winky. On retrouve un peu de Dobby en Winky, l'abnégation envers son maître. Je suis extrêmement triste pour Winky parce qu'elle a tout perdu. Elle me fait penser au personnage d'Ishiguro dans Remains of the day, il y a quelque chose de cet ordre là, une abnégation totale à son travail et le fait d'être là pour exécuter les ordres et non pour les commenter ou les juger.
Malgré tout je suis d'accord avec Bagatelle je ne serai membre de la S.A.L.E (S.P.E.W en anglais, admirez le travail du traducteur!). J'aurai plutôt tendance à être comme Harry, sauver Dobby parce qu'il veut être sauver est une chose (d'ailleurs, il veut la liberté mais quand même il reste un elfe donc trop de liberté lui fait peur) vouloir à tout prix sortir les elfes de leur condition sans leur consentement, non. Hermione ne comprend pas le mal-être de Winky et c'est dommage. Les elfes de Hogwarts ne sont pas maltraités du tout et ont l'air heureux. A partir du moment ou Dumbledore ne voit pas le problème...c'est qu'il n'y en a pas pour moi (mais c'est parce que je fais parti du Dumbledore Team).

6) Où auriez-vous aimé aller étudier? Et que pensez vous de la représentation de la France faites par J.K. Rowling?

Hogwarts est une réponse facile, cela dit c'est l'école que nous connaissons le mieux, nous y "vivons" depuis 4 ans, il est normal de la préférer.
En ce qui concerne la France, c'est sur que c'est très cliché. Là encore je suis d'accord avec Bagatelle, ce sont des clichés qui existent vraiment: se lever quand le directeur entre, le côté très parisien, la prononciation des mots. Cela dit avec J.K Rowling il faut toujours savoir lire entre les lignes et même si c'est très cliché, elle connait bien la France pour y avoir vécu. L'école de Beauxbatons est quand même ultra classe. Les uniformes en soie bleu ciel, les armoiries en or, le chic à la française et puis n'oublions pas la gastronomie avec la bouillabaisse. Je trouve l'ensemble plutôt sympa et puis Fleur est quelqu'un qui comme je l'ai dit, évolue beaucoup. Pour finir, regardez la directrice....avoir une demie-géante pour directrice, ce n'est pas cool?
Au final, je préfère largement aller à Beauxbatons qu'à Durmstrang qui a une réputation pourrie!!!

7) Que pensez-vous de la "résurrection" de Voldemort? Et du personnage?

La résurrection de Voldemort arrive au bon moment. Nous n'avons pas vu ce personnage depuis le premier tome, même si son ombre a sans cesse planer. Là nous arrivons dans les choses sérieuses! Cela donne une nouvelle tournure à la saga et la rend beaucoup plus sombre. En revanche, le personnage me fait moins peur maintenant que je le regarde avec recul. C'est monsieur Loyal...il fait le beau, palabre, il fait peur parce qu'il est fou mais il a un côté grandiloquent et stupide assez poussé quand même!

Je voulais rajouter une dernière chose: Mad-Eye Moody. C'est un de mes personnages préférés dans la saga et je suis dégoûtée parce que le personnage que j'ai aimé n'est pas Mad-Eye Moody! c'est quand même le truc le plus démentiel de la saga, plus encore que le coup de Sirius/Wormtail parce que ces deux là on ne les avait jamais vu avant. Là, Mad-Eye nous accompagne pendant tout le récit et comble le vide laissé par Lupin. Si on regarde la fin du roman on se rend compte à quel point tous les indices étaient, une fois de plus, sous nos yeux! Je suis toujours absolument dégoûtée de penser que le personnage que j'aime n'existe pas, parce que le vrai Moody est beaucoup moins bien....

Encore une relecture passionnante, je plonge de suite dans le tome 5!

2 commentaires:

Olya a dit…

Ah bah ! Merci Perséphone, maintenant j'ai envie de relire Harry Potter. Tu me fais le coup à chacun de tes articles !

:D

Perséphone a dit…

Mais je te l'ai déjà dit voyons!!! c'est fait EX-PRES!!! ^-^

Enregistrer un commentaire