lundi 21 mai 2012

Exposition Tim Burton à la cinémathèque française de Paris


Je suis allée voir l'exposition Tim Burton à la cinémathèque française de Paris. Cette exposition ouverte en mars dernier fait le point sur la personnalité du cinéaste, son univers particulier et son inspiration.

Avant tout, si vous n'êtes pas fan ou moyennement fan du sieur Burton je vous déconseille fortement l'exposition c'est un coup à vous tirer une balle. En effet, vous êtes cernés!
C'est une plongée unique dans l'univers du metteur en scène et producteur que nous propose la Cinémathèque, un Burton intime qui plaira aux fans.

Cheshire et moi y étions donc: suivez-nous, visite guidée.

Le visiteur entre tout d'abord dans une petite salle où sont affichées plusieurs photos excentriques qui rappellent déjà furieusement que vous n'êtes pas à l'exposition "Sainte Anne de Léonard de Vinci" du Louvre (juste au cas où vous auriez fait 4 heures de queue, temps normal d'attente sans ticket coupe-file, pour rien). Nous voila plongés dans l'univers burtionnien: entre les têtes de Jack et de Sally et un chien au cerf de rennes sur fond de guirlande de Noël...pas de doute! Ces photos sont en fait de grand polaroïd prisent par Tim Burton sur les tournages des films d'animation. Ce sont comme des prises "sur de vifs" de ces personnages inanimés. On sent l'envie de donner vie à ces personnages, exactement comme il le fait avec la technique du "Stop Motion" (animation image par image).

Le visiteur entre ensuite dans une salle en lumière noire (effet garanti) ou des poissons étranges et fluo (donc) sont collés au mur. Au fond de la pièce, une sculpture (celle ci-dessous) faite spécialement pour l'exposition qui m'a fait pensé à un jouet pour bébé qu'on accroche au dessus du lit, sauf que bien sûr vous êtes chez Burton et que donc les poissons sont flippants. Donc vraiment...Si vous n'aimez pas Burton...je crois que vous décédez là, de suite dans la salle noire (pensez, le cas échéant à porter quelque chose de blanc pour qu'on vous repère au sol....).

Tim Burton l'exposition - © Stéphane Dabrowski

Le reste de l'exposition est plus traditionnelle avec deux salles consacrées d'abord à ses dessins en tout genre puis une seconde partie pour ses réalisations cinématographiques.

Alors tout d'abord, on se dit qu'il est quand même bien tordu notre Tim. Les dessins, d'aussi loin qu'ils remontent, sont décalés, étranges et carrément morbides.
Morbide...oui mais morbide drôle comme si les monstres ou les personnages de ses oeuvres étaient à la fois fière d'être tordus et heureux d'être morts. La mort et les angoisses monstrueuses restent le crédo du cinéaste. Cependant comme nous disions morbide joyeux c'est à la l'image de Sleepy Hollow, c'est glauquissime mais il y a un jeu sur les couleurs. Certains dessins sont assez effrayants ou violents mais toujours contrebalancé par de la couleur, très vive et très présente.
D'ailleurs de loin, impossible de deviner la nature des dessins.

Tim Burton l'exposition - © Stéphane Dabrowski

Cela dit, entre les sculptures géantes échappées de Beetlejuice et l'obsession de Burton pour les yeux (non mais quand même une bonne petite psychanalyse ne lui ferait pas de mal) et les jambes allumettes (entre autre) on se dit que le petit Tim avait deux choix dans la vie:
1) serial killer psychopathe (ou sociopathe, à voir avec le menu)
2) cinéaste
Personnellement je suis heureuse qu'il ait choisi la seconde option!

Tim Burton l'exposition - © Stéphane Dabrowski

L'exposition se compose donc d'un nombre incalculable de dessin. Tim Burton est très prolifique et a un style inimitable et reconnaissable.

Cette première partie de l'expo m'a beaucoup plu parce que j'ai découvert un homme au delà du cinéaste et aussi une personnalité. Je suis tout de même heureuse de ne pas être dans sa tête, ça doit être un de ces bordels! Quant aux repas de famille je ne vous raconte même pas (Ms Bonham-Carter est aussi flippante que son mari!).

Tim Burton l'exposition - © Stéphane Dabrowski

La seconde partie de l'exposition quant à elle, se concentre sur les productions de Tim Burton. Chaque pans de murs est labellisé au nom du film qu'il représente.
On y retrouve donc (liste non exhaustive): Vincent un court métrage hommage à Vincent Price, à la Hammer et à Edgar Poe qui me faisait hurler de terreur gamine mais que j'adore maintenant (avec un texte en vers s'il vous plait). Corpse Bride dans la veine "glauque mais joyeux" des films en "stop motion", L'étrange Noël de Monsieur Jack : MON film de Tim Burton (même s'il la scénarisé et produit et non réalisé), Edward aux mains d'argent (avec le costume de Johnny Depp, le vrai), Beetlejuice, Beetlejuice, Beetlej....non je déconne! Ed Wood, La planète des singes (que Burton renie d'ailleurs), Mars Attaque (que je n'ai jamais réussi à voir), les deux Batman, Big Fish (une autre merveille de son cinéma avec un dessin des soeurs siamoises pas du tout asiatiques au départ), Charlie et la chocolaterie, Sweeney Todd, Alice et Dark Shadows avec la robe d'Eva Green.


Vincent, court-métrage de 1982 hommage à Vincent Prince et légèrement autobiographique

Cette seconde partie était tout aussi géniale que la première, chacun pouvant s'extasier sur son film préféré. Il est à regretter certains déséquilibre, Alice n'a que 2 dessins, tandis que Nightmare est bien plus fourni. Cela tient sans doute au fait qu'il n'a peut être pas les droits sur tout ce qu'il réalise mais j'aurai quand même voulu voir son dessin du chapelier toqué et Cheshire s'est senti vexé de ne pas y être. Cela dit pour les fans il est assez drôle de voir le pull d'Ed Wood ou encore toutes les têtes de Jack.
Enfin vous finissez cette expo par une centaine de dessin fait sur des serviettes de table!
Durant l'expo vous trouverez aussi de petits (ou grands) écrans de télé qui diffusent soit les premières réalisation de Burton, soit des techniques et scènes inédites de tournage ou encore des extraits de ses films.

L'exposition se fait en une bonne heure lorsqu'il y a du monde, car c'est assez difficile de profiter en détail de chaque dessin tant il y en a. Des visites guidées intéressantes sont proposées et je vous conseille de prendre vos billets à l'avance sinon c'est l'attente garantie!

Une exposition que je ne regrette pas d'avoir fait et à laquelle je convie tous les fans du sieur Burton!!!

Exposition du 07 mars au 05 août 2012.

5 commentaires:

Olya a dit…

Je ne suis pas particulièrement fan de Burton, bien que j'ai quasiment vu tous ses films récents (et quelques uns de ses moins récents en fait :D), mais l'expo me tente bien :)

Je pense que j'irai y faire un tour courant juin ou juillet. En espérant que j'esquive la foule ...

Et strictement rien à voir, je ne sais pas si tu as vu sur le message que j'ai laissé sur ta page facebook, mais j'ai reçu le DVD de Upstairs Downstairs :) Merci merci !

Anonyme a dit…

J'y suis allez et je trouve que tout étais trés bien moi je trouver Que la 2ème salle étais trop petite !

Anonyme a dit…

J'y suis aussi allée il y a quelques jours, et ce que je peux dire, c'est que ca m'a impressionné ! Etant une grande fan de l'univers de Tim Burton, j'ai apprécié tout en détail, et j'étais en extase devant son travail, surtout la derniere salle qui relatait de ses films.

Perséphone a dit…

n'est-ce pas? C'est vraiment une très belle expo.

Satine a dit…

Tim Burton est mon réalisateur préféré et j'ai adoré cette expo même si, j'aurais voulu qu'elle soit encore pluuus grande ^^.

Enregistrer un commentaire