vendredi 3 mai 2013

Cadavre exquis - Pénélope Bagieu


Présentation de l'éditeur: Zoé a un boulot pas drôle : elle est hôtesse d'accueil dans les salons - de l'automobile ou du fromage - et doit faire bonne figure, debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire. Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ? L'amour peut-il vivre en huis clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d'Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l'écrivain ?

Dans la suite de mes aventures en Tam-Tamland, le Prince (pas si charmant) m'a aussi montré la bibliothèque à BD de sa chère et tendre. Aussi, tandis que Tam-Tam et Chi-Chi se lançaient dans une séance photo improvisée j'en profitais pour découvrir Cadavre exquis, le premier bébé "au long cours" de Pénélope Bagieu.

J'aime beaucoup son coup de crayon et je suis son blog avec plaisir depuis plusieurs années déjà. J'ai aimé retrouver sa petite touche dans Cadavre exquis, sa patte. C'est très agréable, le dessin n'est pas le plus abouti qui soit mais il a le mérite d'être clair, amusant, plaisant et de mettre en valeur le sujet. Les couleurs mettent en valeur le dessin avec ces tons de bleu et le rouge qui tranche franchement. J'ai trouvé l'héroïne mimi tout plein avec ses grands yeux qui lui dévorent le visage, ses airs de fausse gamine et ses différentes coiffures qui arrive à bien changer le personnage, un peu comme dans la vraie vie quoi. Pénélope Bagieu arrive à nous rendre assez attirant Thomas Rocher, quadra, écrivain en mal d'idée et reclus dans son appartement parisien. En revanche je suis moins convaincue en ce qui concerne Agathe. Elle est un peu trop cliché pour moi: blonde, belle et froide. J'aurais aimé un peu plus de subtilité dans son développement.

Parce que même si j'ai trouvé l'ensemble sympa, on ne peut pas dire que j'ai vraiment aimé. C'est surtout pour moi les multiples incohérences dans l'intrigue qui m'ont empêchée d'apprécier vraiment l'histoire. Le personnage de Zoé bien que mimi est vraiment trop flou et ses actions dans l'histoire ne sont jamais vraiment motivées. Je sais bien que les coups de tête ça existe mais l'ensemble est un peu too much pour moi. Elle est aussi pas franchement folichonne et même si c'est intéressant de la voir évoluer, lire, se cultiver, en soi elle n'a rien de bien attirant. Elle me fait un peu l'effet d'un paillasson, elle va au gré du courant et je trouve ce manque de personnalité un peu gênant pour apprécier le personnage. 
Thomas Rocher est un peu trop superficiel aussi pour moi dans le sens où son personnage n'évolue pas vraiment, il reste bloqué dans un même schéma et finit par être proprement détestable, soyons francs. Quant à Agathe, je la trouve trop clichée...vraiment...

Si j'étais réellement portée par la trame au début, plus j'avançais plus je me demandais où ça allait et comment l'auteure allait faire finir tout ça. Parce que mine de rien quand on atteint les trois quart de la BD et qu'on se dit que la vraie intrigue vient à peine de débuter ce n'est jamais bon signe. Je pense qu'il manque des éléments pour bien résoudre l'histoire, des développements supplémentaires notamment nécessaires pour bien faire évoluer la psychologie des personnages et les amener lentement mais sûrement là où Pénélope Bagieu finit par les mener. 
Si j'ai bien rigolé au petit twist qui marque la fin de l'intrigue et une jolie revanche pour Zoé, la toute fin m'a laissé coite...par quelle chemin en est-elle arrivée là? Il y a dans cette fin, non seulement un manque de logique qui m'a gêné mais un soucis de cohérence et de préparation flagrant, un peu comme si Sheldon devenait croyant quoi...Je sais que beaucoup de lecteurs l'ont adorée et je comprends pourquoi, c'est inattendu et dans une certaine mesure drôle, pour moi ça me fait l'effet d'un Deux Machina qui arrive à point nommé et c'est le genre de ressort narratif que je déteste parce que j'ai toujours l'impression que l'auteur détourne mon attention du reste. 

Je m'attendais à une jolie histoire avec de l'humour à la Pénélope, je suis finalement plutôt déçue. Je continue néanmoins à suivre son blog et je veux lire La Page blanche qu'elle a écrit avec Boulet. 

4 commentaires:

Le Chat du Cheshire a dit…

Petite BD sympa et distrayante, j'ai apprécié.
Mais en revanche ce n'est pas le meilleur ! Je te conseillerais de lire Pénélope ensuite :)

Shelbylee a dit…

Comme toi, j'ai été plutôt déçue par cette histoire, malgré toute l'admiration que j'ai pour Pénélope Bagieu

Acr0 a dit…

Je suis assez d'accord avec toi concernant Agathe. On se retrouve limite dans une configuration des contes avec la méchante qui est juste... méchante. Et aussi sur les plif-plouf de l'intrigue "too much". Cela fait un moment que je l'ai lu, et les seuls souvenirs qui me restent, c'est le trait de Bagieu (qui compte tenu du fait que je suis son blog moi aussi depuis quelques années) n'est pas forcément à rattacher à ce livre-ci.

Perséphone a dit…

@Chat: On m'a conseillé la Page Blanche aussi!

@Shelbylee: Idem...

@Acr0: Non je sais bien. Ca ne m'empêchera pas d'apprécier ce qu'elle fera par la suite en tout cas.

Publier un commentaire