samedi 12 janvier 2013

Dead Air - James Goss - Doctor Who Audiobook

Résumé: Une bande audio pirate datant des années 60 est repêchée au large des côtes anglaises. Pour la première fois la BBC permet sa diffusion. Une voix déformée par la bande magnétique résonne: "Hello, I'm the Doctor and if you can hear this, then one of us is going to die."

Dans les années 60 la radio britannique interdisait la diffusion sur ses ondes de la musique pop très en vogue chez les jeunes. Des bateaux pirates, installés au large de côtes se chargeaient de la diffusion des titres litigieux et de la musique qui allaient ravir plus d'une génération d'auditeur. C'est à bord d'un de ces bateaux pirates, le Radio Bravo que le Doctor et la Tardis arrivent. Dans la guerre qui les a opposés aux daleks, les Time Lords ont inventé une armes de destruction massive, le Hush, créature qui se nourrit du bruit et s'en sert pour tout détruire sur son passage. C'est un monstre qui ne connait ni la peur ni la pitié et qu'on ne peut éviter. Pour l'empêcher de se propager sur la terre entière via les ondes radios, le Doctor part à la chasse au Hush. Aidé par les trois employés de Radio Bravo: Jasper à l'accent poshissime, Tommo et la voix grave et Layla à l'accent délicieusement prononcé, le Doctor parcours le bateau.

Racontée par David Tennant cette histoire m'a vraiment captivée. J'ai énormément aimé l'effort fait sur l'enregistrement pour le faire passer pour plus vieux, la petite introduction, les décrochages dans l'enregistrement, la voix de David Tennant qui semble plus grave que d'habitude: tous ces éléments aident à vous mettre dans l'ambiance. Je sais que pour certains, il est difficile d'accrocher à un audiobook. Je trouve qu'ici il y a un vrai travail sur la qualité de l'enregistrement pour le faire coller à l'histoire ce qui mine de rien aide à entrer dans le récit bien que nous n'ayons pas de texte sous les yeux. 

C'est mon premier Audiobook raconté par David Tennant et vraiment je ne regrette pas. C'est un très bon conteur, bien qu'un peu rapide dans le débit (mais on est habitué avec le doctor). On entend vraiment la différence dans les personnages. Je sais que c'est pensé de cette façon mais il s'en sort très bien car l'exercice est périlleux. Il ne manque pas de crédibilité en tout cas et on imagine très bien les différents personnages grâce uniquement à la voix. J'ai beaucoup aimé le couple Layla-Doctor qui fait un peu penser à Rose-Ten. Les rappels à Donna étaient aussi super agréables. Je ne sais pas exactement quand se situe cette histoire puisqu'il parle de Donna mais en disant "qu'on ne la connait pas (encore)". 

Je me suis vraiment laissée embarquer dans l'histoire bien qu'il y ait beaucoup de points communs avec Silence in the Library et le Vashta Nerada. Si vous connaissez bien ce double épisode (avec la présence je tiens à le souligner de River Song...autrement dit c'est une obligation de le voir), vous ne serez pas surpris. James Goss réutilise un peu les mêmes ficelles dans l'intrigue. Ici ce n'est pas le noir qui est utilisé mais le son et le silence, ce qui est après tout une bonne idée pour une histoire flippante à souhait car vraiment c'est sur le côté angoissant que James Goss insiste. Les personnages apparaissent et disparaissent sans que l'auditeur se rende compte de ce qu'il se passe! L'action est rythmée avec de nombreux rebondissements et une altercation finale Doctor-Hush qui vaut l'écoute! 

Un très bon détour chez le Doctor. J'ai retrouvé avec plaisir Ten même seul sans compagnon, ça faisait longtemps, il m'avait manqué! A écouter donc...

0 commentaires:

Publier un commentaire