mercredi 10 août 2011

Sally Lockhart - tome 3 : La vengeance du Tigre - Philip Pullman



Attention spoilers sur les deux tomes précédents


J'avais détesté la fin du 2ème tome, (non mais franchement faire mourir Frederick on a pas idée d'une pareille bêtise *peste toute seule devant son écran*) alors comme les deux premiers tomes m'avaient moyennement passionnés et que la fin du 2ème me semblait absurde je n'étais pas sûre de continuer.

Finalement j'ai voulu donner sa chance à la série (après tout il n'y a que 4 tomes) et je me suis lancée. Et bien je suis heureuse de dire que je ne suis pas déçue du tout!

le pitch: Après les terribles évènements survenus dans la maison de Bloomsburry, nous retrouvons une Sally prospère avec sa propre maison, son agence et même une associée. Alors que Jim et Webster sont à l'étranger pour leur recherche photographique, Sally reçoit une mystérieuse assignation à comparaître au tribunal: une homme Arthur Parrish prétend l'avoir épousée et être le père d'Harriet (la fille de Frederick et de Sally). Il l'accuse d'alcoolisme, de maltraitance, d'abandon de domicile et exige le divorce, tous les biens de la jeune femme et la garde sa fille. Si Sally croit tout d'abord à une mauvaise plaisanterie elle se rend bien vite compte que la loi britannique n'est pas du tout en sa faveur!

Tout ce qui m'avait déplu dans les premiers tomes a disparu comme par magie! Enfin un roman victorien! Si je ne croyais pas du tout à la Sally Lockhart de 16 ans qui déambule seule dans Londres et qui fini par s'installer chez un photographe célibaitre qu'elle a croisé 5 minutes à la campagne, dans cette intrigue le comportement de Sally est plus crédible. Je vois bien la femme célibataire qui s'enfuit pour protéger son enfant illégitime et qui court de pension miteuse en pension miteuse pour échapper à ses poursuivants.

Sally est ENFIN un personnage chaleureux et attachant (je l'attendais depuis longtemps quand même!) et les personnages qui l'entourent également. La petite Harriet est mimi comme tout et c'est un bonheur que de suivre ce petit bout de bonne femme.

L'action en elle-même vous prend aux tripes dès le premier chapitre, rien à voir avec les deux premiers tomes. On est embarqué directement dans l'action et on ne lâche plus jusqu'à la fin. On se rend bien compte que le complot ourdi contre elle aura la faveur de la loi britannique et que les hommes qui l'entourent la considère comme une dépravée et une femme lascive parce qu'elle est indépendante et célibataire (malgré elle en plus!). Parallèlement à son histoire se déroule tout le contexte des premiers progroms juifs en Russie et en Allemagne qui est bien mis en scène et retrace bien ce bout d'histoire avec tous les immigrants qui arrivaient par bateaux, les traffics, les revendications socialistes de l'époque. Comme toujours chez Pullman on retrouve une prise de position bien à lui (anticléricale dans La croisée des mondes, anti-capitaliste ici). Je ne suis pas sûre que ce soit bien approprié pour un roman jeunesse mais mis à part un discours un peu débile de la Miss Sally (qui se rend soudain compte que des gens meurent de faim à Londres et qu'elle en boursicotant elle ne les aide pas....elle est censée avoir été élevée en Asie quand même, il doit lui manquer une paire de lunette) cela reste en filigrane.

Le personnage de Goldberg est très intéressant lui aussi, dans la veine des robins des bois un peu mystérieux. Je n'ai pas été conquise par la fin du roman mais je verrai bien le tome 4 (ça peut influencer ma vision onnesaitjamais!)

En tout cas une excellente surprise pour ce nouveau tome des aventures de Sally Lockhart!

2 commentaires:

Karine:) a dit…

Je n'avais pas suuuuper accroché au premier. Mais j'ai limite le goût de continuer, là... dur, la vie de blogueuse...

Maribel a dit…

Je vais le lire bientôt. J'espère l'aimer, même sans F.

Publier un commentaire