mercredi 10 août 2011

Blade Runner (les androïdes rêvent-ils de moutons électriques?) - Philip. K. Dick



Sur terre, quelques temps après l'holocauste nucléaire : les espèces animales ont quasiment disparues et certains humains, dit "spéciaux", se sont mis à muter, voire à régresser. Rick Deckard est chasseur de prime. Il est chargé de démasquer et d'éliminer des Andys, des androïdes dont le séjour sur terre est illégal. Mais leur perfection est telle qu'il est quasiment impossible de les différencier des humains. Ils pourraient d'ailleurs être bien plus nombreux que prévu. Au point que Deckard finira par se demander s'il n'est pas lui-même une création artificielle dont les souvenirs auraient été implantés.
Mais alors qu'est-ce qui différencie les humains des androïdes ? Peut-être cette capacité à utiliser la "boite à empathie", qui les plonge dans le corps perpétuellement meurtri de Wilbur Mercer.

Pour tout vous dire je n'ai pas du tout aimé le film. Tellement pas aimé (malgré Harrisson Ford) que j'ai lâché au bout de 30 minutes c'est vous dire! Mais comme j'ai plusieurs copines complètement fan de l'ambiance de la musique itoutitou, je me suis dit, donne une chance au livre et comme je voulais lire du Philip. K. Dick depuis super longtemps c'était l'occasion.

J'ai donc décidé de donner une chance au livre et...je n'ai pas pu le terminer Je n'ai pas du tout accroché à l'ambiance. Je dois dire que j'ai trouvé le style de Dick un peu laborieux par moment et ça a gêné ma lecture. Je suis loin d'aimer les personnages et encore moins l'univers dans lequel ils vivent.

Je crois que mon gros problèmes est qu'au fond les histoires sur des mondes post-apocalyptique je n'aime pas et comme je n'aime pas non plus les histoires de robots....Là j'ai vraiment eu l'impression de retrouver une fausse ambiance futuriste année 80 et ça n'est pas passé du tout (pourtant j'aime bien Total Recall oui je sais Paradoxe! et alors?)

Je ne trouve pas les personnages attachants, ils sont tous pathétiques, les hommes à contrôler leur vie avec des orgues à vouloir à tout prix des animaux et les robots qui veulent tellement ressembler à des humains. Tout cela est très "confusionnant" pour moi j'arrive mieux à gérer des histoires avec des Time Line complexes (chacun ses failles).

Ceci dit j'ai vu beaucoup de films adaptés de Philip. K. Dick et je les ai tous aimé (Minority Report, Total Recall, l'agence etc) donc je ne baisse pas les bras et je vais poursuivre ma découverte de l'auteur en évitant désormais les robots! (peut-être que je tenterai Asimov et les 3 lois de la robotique pour me faire changer d'avis, je suis assez peu obtue!)

4 commentaires:

Emilie a dit…

Je n'ai pas encore lu de P. K. Dick moi non plus mais c'est sûr, un jour je tenterai l'expérience. Je pense que c'est quitte ou double, mais que le fait de ne pas avoir aimé un roman ne signifie pas qu'on n'en aimera pas un autre. Je pense que c'est un auteur à lire et qui mérite qu'on persévère si l'on est déçu lors d'une première lecture...

Perséphone a dit…

Oui c'est pour ça que je vais persévérer. Je crois que c'est vraiment le monde post-apocalyptique + robot qui ne m'a pas plu!

Ly a dit…

J'ai très envie de le lire. J'espère que j'accrocherai :/ J'avais essayé de lire le maître du haut château mais j'ai été franchement déçue de la tournure que prenait l'histoire.

Perséphone a dit…

Il ne faut pas oublier que Le maître du Haut Château est le premier roman d'Uchronie sur la Seconde guerre mondiale. Ce n'est peut-être pas le meilleur. Je sais que les univers de Dick sont particuliers. En général j'accroche plus avec ce qui est fait de son univers que ses propres romans.

Publier un commentaire