mardi 20 mars 2012

Tobie Lolness - Tome 1 : la vie suspendue - Timothée de Fombelle


COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

Présentation de l'Editeur: Courant parmi les branches, épuisé, les pieds en sang, Tobie fuit, traqué par les siens...Tobie Lolness ne mesure pas plus d'un millimètre et demi. Son peuple habite le grand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d'une invention révolutionnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée. Seul Tobie a pu s'échapper. Mais pour combien de temps ?

Voila un coup de coeur que je ne suis pas prête d'oublier. Tobie Lolness est tout simplement un roman jeunesse magnifique que je conseille à tout le monde.
Je voulais commencer Tobie Lolness comme une mise en bouche pour Vango...quelle mise en bouche!!!

Tobie Lolness n'a que treize ans mais c'est un adolescent vif et éveillé, terriblement attachant que nous offre Timothée de Fombelle. Que l'on soit une fille ou un garçon il est très facile de s'identifier à Tobie. L'adolescent court pour échapper à la haine des siens. C'est un personnage très bien construit, qui a ses peines et ses joies, ses espoirs et ses déceptions. Il est mûr pour son âge et ne manque pas d'humour. S'il semble frêle et fragile au début du roman, son caractère et sa personnalité s'affirme peu à peu. Il est intelligent et sait déjouer les pièges qui l'entourent. Il est aussi aidé par des amis fidèles dans sa course.

J'ai adoré la structure du récit! C'est fluide et cela coule naturellement et pourtant l'histoire n'est que va et vient entre présent et passé plus ou moins loin. C'était un pari osé parce qu'il est facile de perdre un jeune lecteur entre présent et souvenir mais Timothée de Fombelle s'en sort à merveille. Peu à peu, on reconstitue l'histoire de Tobie et de ses parents, depuis son enfance jusqu'à sa fuite dans l'arbre.
Le récit est vraiment bien maîtrisé, c'est un bonheur de plonger dans l'histoire et de découvrir le fonctionnement de l'arbre.

L'arbre est d'ailleurs une trouvaille magnifique. C'est un personnage à part entière, que ce soit dans l'organisation de ce petit monde: entre les cimes, les basses-branches, la frontière et les pelés ou dans les interrogations de Sim Lolness. C'est un monde vivant, très intéressant que nous offre Timothée de Fombelle et même si la morale des Lolness est de préserver l'arbre parce qu'il en vive à la différence de Jo Mitch qui veut juste faire des trous peut sembler "faussement écologiste" et agaçante, il n'y a rien de moralisateur dans le discours, c'est avant tout l'histoire de la famille Lolness et de tout un écosystème que l'on suit.


J'aime énormément la famille Lolness. Sim est quelqu'un de passionnant qu'on rêverait de rencontrer et Maïa a assez de caractère pour tenir tête à son professeur de mari quand il faut. Leur couple est très harmonieux. Timothée de Fombelle a passé du temps à créer ces deux personnages, cela se sent. On sent qu'il existe un vrai couple entre eux et pas seulement une famille de trois. Ce sont des amoureux autant que des parents et j'ai vraiment aimé cette idée.
Ils forment un excellent trio également avec Tobie.

Cette histoire m'a fait penser dans l'idée aux petits Chapardeurs comme Arietty et comme j'adore ce type d'univers j'étais conquise d'avance.
L'environnement des basses-branches est très bien décrit et sécurisant même s'il représente la déchéance. Les Lee sont vraiment intéressantes et les Seldor une famille de rêve. Je trouve le monde de l'Arbre comme celui des Herbes (dans une moindre mesure) très bien construit. C'est une société complexe et mouvante que l'auteur met en place. Un monde qu'il est facile d'imaginer.

Les illustrations qui accompagne le roman sont tout simplement sublime, je les adore. Elles correspondent tout à fait à l'idée que l'on peut se faire du monde de Tobie Lolness. Elles sont simples mais belles.


Tobie Lolness est un tome extrêmement riche qui aborde de nombreux sujets que ce soit l'amour, l'amitié, l'entraide, la haine et la protection de son environnement quel qu'il soit.
Je ne suis pas sûre de lui rendre justice dans cette chronique, le mieux est encore de le lire! Quant à moi je vais de ce pas lire la suite Les yeux d'Elisha.

2 commentaires:

Karine:) a dit…

Tu m'as preeeesque convaincue, vu que j'avais les objections que tu sais... Peut-être, si je tombe dessus!

Olya a dit…

Même si j'ai entendu parlé de ce livre, jusqu'à ton avis, il n'y en avait pas qui m'avait donné envie de m'attarder dessus. Et bien voilà chose faite :)

J'essaierai de le lire un jour du coup ^^

Enregistrer un commentaire