vendredi 28 octobre 2011

Hunger Games (t.1) - Suzanne Collins



Présentation de l'éditeur: Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

J'ai beaucoup entendu parler de cette série avant de m'y mettre. Sur Whoopsy plusieurs personnes avaient avalé les trois tomes d'un coup. Lorsque je les ai trouvé à la bibliothèque je n'ai pas pu résister à la tentation.

Comme décrire Hunger Games? Tout d'abord, ce premier tome est un foyer de réflexion sur la société et ses comportements. Dans un pays (ex-USA) nommé Panem, la capitale, Le Capitole, contrôle les treize districts chacun lié à une fonction bien précise. Suite à la rébellion des 13 districts, le Capitole soumet les douze premiers districts à sa loi tandis qu'il raye de la carte le treizième. Depuis lors, chaque année lors de la fête des moissons, un jeune homme et une jeune fille de chaque district entre 12 et 18 ans sont tirés au sort pour participer aux Hunger Games. Le but des jeux? S'entretuer dans l'arène sous les yeux de tout Panem pour qu'il n'en reste qu'un.

Katniss est une fille du district Douze, le district pauvre du charbon et des mines dangereuses. Son père est mort lorsqu'elle était jeune et depuis elle doit prendre en charge sa mère, dépressive depuis la mort de son mari, et sa jeune soeur Primrose. Avec son ami Gale, elle chasse dans la forêt interdite en dehors des frontières du district. Lorsqu'elle est tirée au sort, Peeta, le plus jeune fils du boulanger est désigné pour partager son sort. Commence alors les Hunger Games.

Derrière le divertissement et le spectacle, Suzanne Collins apporte une réflexion intéressante sur la télé-réalité, la société en général et la violence. Les douze districts, leur spécialisation montre une idée de la société particulière: les premiers districts, ceux qui travaillent pour le Capitole sont les plus riches, et leurs enfants appelés les "carrières" sont entraînés depuis le berceau pour les Hunger Games. Y gagner est un but, un honneur. Les districts qui exploitent les matières premières comme les districts onze et douze sont les plus pauvres et les familles y meurent de faim.

J'ai beaucoup aimé l'organisation des Hunger Games décrit par Suzanne Collins. La méthode de tirage au sort, le nombre de fois qu'un nom peut être tiré, la préparation des Hunger, la cérémonie, les sponsors...ce jeux est vraiment bien pensé du début à la fin.
L'écriture de Suzanne Collins n'est pas la plus fine que je connaisse mais elle est captivante. On s'attend à une entourloupette à chaque seconde, la moindre ligne peut renfermer une trahison. De qui Katniss doit-elle se méfier? De Cato, le carrière du district deux ? ou de Peeta son propre "partenaire"?

J'ai beaucoup aimé le personnage de Peeta, de Prim et de Rue. Je les ai trouvé très réaliste et touchant. Katniss est un personnage assez dur à cerner, notamment parce qu'elle est très secrète et dure. Même si le récit est fait à la première personne on ne sait pas toujours comment elle va réagir. Au final j'ai l'impression de mieux comprendre Peeta que Katniss!

La critique de la société que démontre Suzanne Collins est très fine car elle parcourt le livre en filigrane. En espérant que cela continue sur le tome 2, j'ai fait une petite pause car malgré le ton passionnant de ce roman il est assez dur et "émotionnant".

4 commentaires:

Cess a dit…

Contente de voir que tu aimes cette série.
C'est un de mes plus gros coup de coeur des dernières années...
Oui ces livres son prenants c'est sûr !

EvilQueen Mills a dit…

Bon, je viens laisser mes commentaires un petit peu partout, j'espère que cela ne t'ennuie pas ^^
Que dire de ce livre? à part que j'ai lu les deux premiers tomes en deux jours! Je pense que l'histoire est vraiment prenante, puisqu'elle critique en parti la société, les personnages sont émouvants, courageux, responsables.. c'est un de mes livres préférés, pour moi, il y a du suspens et de l'action à chaque chapitres, des rebondissements et des péripéties tels qu'on se demande qui est le prochain qui va périr dans l'arène. On se met aussi à la place des personnages, comprendre ce qu'ils traversent et ce qu'ils endurent !
Je suis vraiment nulle pour faire des critiques, mais tout ce que je peux dire, c'est que ce roman est écrit de manière à transmettre une multitude d'émotions au lecteur! Et j'en ai ressenti pas mal haha !
Super article !

EvilQueen Mills a dit…

Bon, je viens laisser mes commentaires un petit peu partout, j'espère que cela ne t'ennuie pas ^^
Que dire de ce livre? à part que j'ai lu les deux premiers tomes en deux jours! Je pense que l'histoire est vraiment prenante, puisqu'elle critique en parti la société, les personnages sont émouvants, courageux, responsables.. c'est un de mes livres préférés, pour moi, il y a du suspens et de l'action à chaque chapitres, des rebondissements et des péripéties tels qu'on se demande qui est le prochain qui va périr dans l'arène. On se met aussi à la place des personnages, comprendre ce qu'ils traversent et ce qu'ils endurent !
Je suis vraiment nulle pour faire des critiques, mais tout ce que je peux dire, c'est que ce roman est écrit de manière à transmettre une multitude d'émotions au lecteur! Et j'en ai ressenti pas mal haha !
Super article !

Perséphone a dit…

Evil Queen ça ne me dérange pas du tout! Au contraire. Je n'ai lu que le tome 1 en fait, je ne suis pas sûre de vouloir lire la suite mais il prend effectivement aux tripes!

Enregistrer un commentaire