mardi 22 avril 2014

Luther l'alerte - Neil Cross


Présentation de l'éditeur: Tous ses collègues s'accordent à le dire : John Luther est un excellent flic. Un homme impressionnant par son physique et ses principes ; un détective intuitif admiré pour ses résultats. Mais la réalité est plus sombre. A force de côtoyer le mal, Luther est en train de perdre pied. Une situation qui inquiète son épouse, impuissante à apaiser ce mari lancé dans une guerre personnelle contre le crime. Et face à un tueur d'enfants qui joue avec ses nerfs, combien de temps Luther parviendra-t-il à rester du bon côté de la loi ?


Si le nom et la couverture de ce roman vous disent quelque chose il y a deux possibilités: primo, que vous l'ayez déjà lu et dans ce cas, bravo, secundo, que vous soyez un amateur de la BBC et du polar anglais et que du coup, vous ayez déjà vu ou entendu parler de la série Luther où le héros est incarné par un Idris Elba magistral. Personnellement, comme je suis TOUJOURS à la bourre, je fais partie de la catégorie 2.b qui a déjà entendu parler de la série, a vu des extraits sur youtube mais n'a pas encore eu l'occasion de visser ses fesses dans un canapé assez longtemps pour mater un épisode entier. Forcément, quand Luther l'alerte est sorti en poche, j'étais super intriguée, poussée par une force maîtresse vers ce petit opus à la couverture sanglante. Oui je sais je suis vachement lyrique aujourd'hui mais c'est parce qu'on est dimanche et que je travaille, enfin là présentement non, mais vous saisissez l'idée globale du bazar. 

Je me demandais un peu si ce roman arrivait à la suite de la série, ce qui m'aurait rendue super triste, je n'aurai pas voulu me spoiler, ce serait trop bête mais Neil Cross, l'auteur de la série britannique star, pense à tout. Il nous plonge cette fois dans la toute première aventure de son héros, un prequel pour mieux comprendre John Luther et l'individu violent qu'il commence à devenir.

L'intrigue est assez violente, des familles massacrées - avec détails s'il vous plaît - des enfants enlevés, un type complètement fou à poursuivre. En plus de ça, John Luther doit rendre service à son collègue qui vient de se faire passer à tabac pour avoir aidé un vieux militaire à conserver sa maison. Au prise avec un mafieux et ses acolytes, Luther franchit la limite de la loi et se voit coller les services internes aux fesses. Rien que ça.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Luther que je trouve très attachant. Il voit des crimes horribles au quotidien et doit gérer à la fois l'amour qu'il éprouve pour son travail mais aussi sa rage. Sa femme en revanche m'a passablement gonflée. Elle sait qu'elle est injuste envers son mari mais ça ne l'empêche pas de le tromper quand même en tentant vainement de se déculpabiliser. Comment te dire chérie, ton mari vient de découvrir une mère ouverte en deux, on lui a pris son bébé et il le cherche...effectivement il n'a pas trop le temps de s'occuper de toi là...my eyes are rolling so hard I can see the back of my brain...
C'est typiquement le genre de personnage que je déteste dans les romans policiers. J'imagine que lorsque tu épouses un inspecteur ou une inspectrice de l'unité des crimes violents, tu peux t'attendre légitiment que ton/a conjoint/e ne soit pas toujours en super forme. Il semblerait que ce ne soit pas évident pour tout le monde.

Sinon les collègues de Luther sont également sur la brèche et s'était intéressant à lire. Il n'y a pas que lui qui plonge, les autres inspecteurs sont eux aussi victimes de leur métier. Entre celui qui traque les pédophiles sur internet et qui doit se gaver de films d'horreur coréens pour pouvoir dormir, la jeune qui ne passe quasiment aucun moment avec son compagnon ou la cheffe qui doit laisser sa fille de 10 ans dormir chez les voisins, aucun n'est indemne.

L'histoire est bien maîtrisée, avec pas mal de rebondissements, de croisements d'intrigues appréciables. Une bonne idée donc d'avoir lancé ce prequel, cela permet d'approfondir notre connaissance du personnage.

Une histoire choc digne des grands thrillers américains, un héros auquel nous sommes immédiatement attachés, une violence permanente, Luther L'alerte nous plonge irrémédiablement dans la descente aux enfers d'un homme courageux. Pour tous les amateurs de romans policiers à l'anglaise, que vous connaissiez la série ou non.

5 commentaires:

Le Chat du Cheshire a dit…

J'ai vu les trois saisons de Luther, et j'ai plus qu'adorée ! Vraiment une des meilleures séries policières actuelles !
La prochaine étape est de lire le roman :) !

Perséphone a dit…

Prochaine étape: voir la série!

Mrs Figg a dit…

J'adore cette série ! C'est uniquement la présence de son insupportable femme qui m'a dissuadée de me lancer dans ce préquel. Malgré tout, j'aime beaucoup l'idée de connaitre en détail l'enquête avant la 1ère enquête de la série !

Do a dit…

C'est une des séries les plus réalistes que j'ai vues ; certains épisodes vous hantent !
Je ne savais pas qu'il existait un roman, je vais me laisser tenter lors d'un prochain tour en librairie.

Perséphone a dit…

@Mrs Figg: J'ai hâte de la découvrir en tout cas.

@Do: Je n'en doutes pas un instant!

Publier un commentaire