vendredi 7 juin 2013

Ulysse Moore: la clef du temps - tome 1 - Pierdominico Baccalario


Présentation de l'éditeur: Trois enfants, Jason, Julia et Rick sont passionnés d'aventure. Une villa à-pic sur la falaise et de nombreuses pièces mystérieuses fermées à clef. Une porte dissimulée derrière une armoire.  Les trois aventuriers devront résoudre des enigmes pour réussir à l'ouvrir...

Il semblerait bien qu'en ce moment mes lectures jeunesses tournent casaque. Après la déception de L'horloge du temps de Jeanette Winterson, c'est au tour d'Ulysse Moore de faire les frais de mon caractère difficile. Je traverse en ce moment un petit passage à vide côté lecture et c'est vrai que pour le coup c'est la jeunesse qui en prend plein son grade. 
Je suis tout autant embêtée que la semaine dernière pour vous parler d'Ulysse Moore parce que je ne l'ai pas terminé non plus. J'ai décroché à la moitié. Par ennui. Entre autre. 

Pourtant, là encore, je pensais que j'allais apprécier. J'aime les codes secrets, les énigmes en tout genre et j'étais prête à me laisser entraîner dans une histoire en plusieurs tomes un peu à la Aventures des orphelins baudelaire. Je trouvais le principe vraiment sympa, j'adore le graphisme des couvertures qui font penser à de vieux carnets et la façon dont l'auteur se met en scène avec les secrets d'Ulysse Moore, véritable arlésienne qui bien que donnant son nom à la série demeure mystérieux. 

Pourtant, jai vite perdu tout intérêt pour l'intrigue. Les personnages ne m'ont pas captivée en réalité. J'ai bien l'idée des jumeaux et de leur petit voisin parcourant le village et la maison dans l'espoir de trouver des réponses à ce mystérieux Ulysse Moore mais je trouve l'ensemble un peu tiré par les cheveux (non sérieusement vous laisseriez vos gamins vadrouiller dans la nature? Vous partiriez en ville en confiant vos enfants au jardinier que vous connaissez depuis quoi...1 semaine?). 

Si le début de l'intrigue a su susciter mon intérêt je trouve qu'elle perd vite en force et en crédibilité. En fait j'ai trouvé l'ensemble convenu. Mon problème n'étant pas tant que l'histoire sente le déjà-vu mais plutôt que rien ne vient contrebalancer la chose. Je ne suis pas pour la "nouveauté" à tout prix ni l'innovation constante. Je veux bien lire des histoires dont le schéma narratif ressemble à une autre. Cependant, il faut arriver à faire oublier au lecteur qu'il lit quelque chose qu'il connait déjà en ajoutant un élément original/de très bons personnages/une ambiance etc. Peu importe ce qui est choisi du moment que cela fonctionne. Chez les orphelins Baudelaire on retrouve un méchant grandiloquent (et au fond on s'en moque que 10 volumes sur 13 reproduisent le même schéma d'intrigue parce que le méchant est drôle et qu'on veut le voir perdre à chaque tome), trois gamins débrouillards, attachants avec une personnalité propre qui font que l'on a envie de savoir ce qu'ils vont devenir. 

Je ne sais pas si ce n'était pas le bon moment pour moi pour découvrir Ulysse Moore, toujours est-il que je vais m'arrêter à ce premier tome, je n'ai pas vraiment été conquise au final. 

0 commentaires:

Publier un commentaire