mercredi 12 juin 2013

Fanfan la tulipe (1952)


COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

Résumé: Alors qu'il tente d'échapper à un mariage avec Marion, une fille de paysan, Fanfan rencontre une gitane qui lui annonce qu'il aura une brillante carrière dans l'armée de sa Majesté et qu'il épousera la fille du roi. Ni une ni deux, Fanfan s'engage dans le régiment d'Aquitaine et se promet de réaliser son destin! 

La qualité est grave pourrie mais c'est la seule vidéo potable...sorry.

CASTING

Gérard Philipe .................................................. Fanfan la Tulipe
Gina Lollobrigida (vf: Claire Guibert) .............. Adeline La Franchise
Noël Roquevert ................................................ Fier-à-bras, maréchal des logis
Olivier Hussenot ............................................... Tranche-Montagne
Marcel Herrand ................................................. Louis XV
Nerio Bernardi .................................................. Sergent La Franchise
Jean-Marc Tennberg ......................................... Lebel
Jean Parédès ...................................................... Le capitaine de la Houlette
Geneviève Page ................................................ La Marquise de Pompadour 
Georgette Anys ................................................. Mme Tranche-Montagne
Sylvie Pelayo .................................................... Henriette de France
Irène Young ...................................................... Marion Guillot
Henri Rollan ..................................................... Le maréchal d'Estrée
Lucien Gallamand ............................................ Le maréchal de Brandebourg
Jean Debucourt ................................................. La voix de l'historien
Joe Davray ....................................................... Doublure des cascades de Gérard Philipe

Alors que mon article thématique sur le cape et d'épée est toujours en cours d'écriture (oui je suis lente je sais), je vous propose pour cette chronique cinéma du mercredi un de mes films de cape et d'épée préféré: Fanfan la Tulipe (version 1952). 

voila voila voila....
C'est avec Fanfan la Tulipe que je suis tombée amoureuse de Gérard Philipe pour la première fois. Gérard, c'est mon acteur français préféré, celui dont je peux regarder tous les films sans jamais me lasser de son rire et de ses fossettes, de ses grands yeux bleus et son air d'un autre temps. Gérard Philipe c'est le Prince en Avignon et surtout c'est Fanfan! Pas la peine de tergiverser, je suis tombée amoureuse de lui la première fois que je l'ai vu sur l'écran à la première seconde! Comme ça...boum! Et puis après je suis tombée pour sa voix, son rire etc etc. La machine était lancée.

Mais parlons peu parlons bien! Qu'en est-il de Fanfan? Fanfan c'est un vrai film de cape et d'épée, de l'aventure à revendre (pas toujours logique je vous l'accorde mais on ne va pas être exigeant). Fanfan, c'est avant tout l'histoire d'un coureur de jupons qui s'est (encore) foutu dans le pétrin! Parce qu'il a "déshonoré" la petite Marion Guillot, son père veut absolument qu'il l'épouse mais Fanfan n'est pas vraiment taillé pour être un mari modèle et plutôt que de se faire passer la corde au cou, il préfère se faire soldat. Surtout que la jolie Adeline lui a prédit un avenir glorieux. Voila donc notre Fanfan bien rebelle qui rejoint le corps d'armée du régiment d'Aquitaine. 

J'aime le cape et d'épée même si ici, il s'agit d'un cape et d'épée qui se passe au XVIIe siècle et que donc on passe à côté de l'ambiance Mousquetaire. Cependant, les personnages du film compense l'absence d'un Paris moderne et les intrigues royales sont bien là. On a le droit à notre lot de duel et de bataille au sabre et Gérard Philipe nous offre un numéro d'équilibriste sur les toits de la caserne. Le Fanfan volant! 



J'adore avant tout l'humour des dialogues et les personnages. C'est ce qui fait véritablement le sel de Fanfan. Ils sont toujours décalés, franchement drôle avec ce vocabulaire et cet humeur qui ne semble plus exister et que l'on s'efforce de recréer (je pense notamment au ton de Kaamelot et son vocabulaire "ancien"). Fanfan lui-même est drôle, impertinent, complètement à côté de ses pompes et irrévérencieux au possible. C'est un personnage léger que tout le monde peut adorer. J'aime beaucoup Adeline aussi même si elle correspond au cliché de la demoiselle en détresse, elle a de la répartie et elle ne se laisse pas faire! Tranche-Montagne est lui aussi un comique dans son genre et le duo Fanfan-Tranche-Montagne fonctionne parfaitement bien. 
A côté de ces personnages principaux, on trouve un méchant ridicule, un roi de France concupiscent, un bras droit obséquieux et un capitaine de la Houlette plutôt...je n'arrive même pas à le décrire mais je l'adore! 



L'histoire n'est pas ce qu'il y a de plus original, ni de plus développé mais j'aime les rebondissements invraisemblables, l'interaction des personnages entre eux et les multiples caricatures du genre qui font de Fanfan un classique des films de cape et d'épée. 
Gérard Philipe est éblouissant de fraîcheur, drôle et enjoleur, laissez-vous guider dans l'univers de la Tulipe!

Quelques extraits du film pour finir, des dialogues croustillants à souhait:
Adeline la Franchise : Pourquoi t'ont-ils arrêté ?
Fanfan : Pour mettre fin à mes exploits.
Adeline la Franchise : Qu'est-ce que tu as fait ?
Fanfan : L'amour. Avec préméditation.
Adeline la Franchise : C'est pas un crime.
Fanfan : Si, quand il y a récidive.
Adeline la Franchise : Et où te conduisent-ils ?
Fanfan : Au supplice : ils vont me marier !
  • Gérard Philipe, Gina LollobrigidaFanfan la Tulipe (1952), écrit par Henri Jeanson

Capitaine de la Houlette : Un trèfle à quatre feuilles ! Vous avez les pieds dans le bonheur, mon ami. Votre nom ?
Fanfan : Fanfan la Tulipe.
Capitaine de la Houlette : La Tulipe ?
Fanfan : Oui.
Capitaine de la Houlette : Que voilà donc un joli sobriquet ! Nous avions déjà Brin-d'amour, Pied-d'alouette, Bouton-d'or, Lilas-blanc. Ça n'est pas un régiment, c'est une plate-bande ! Qu'est-ceci ?
Fanfan : C'est un souvenir, il m'a été offert par Mme la marquise de Pompadour pour avoir embrassé la fille du roi après que je lui eusse sauvé la vie.
Capitaine de la Houlette : Vous avez sauvé Son Altesse ?
Fanfan : Oui.
Sergent la Franchise : Oui. Nous nous sommes portés à son secours sur la route. Des bandits.
Capitaine de la Houlette : Mes compliments ! Et Son Altesse vous a permis de l'embrasser ?
Fanfan : Oui. C'est tout naturel, puisque je dois l'épouser. 


Gérard Philipe, Jean Parédès, Nerio BernardiFanfan la Tulipe (1952), écrit par Henri Jeanson

3 commentaires:

Clelie a dit…

Aaah, Fanfan la Tulipe, Gérard Philipe... Toute mon adolescence ! J'ai regardé ce film en boucle : son ton enlevé, gai, et la fougue du personnage ! Un film dont on ne se lasse pas !

Perséphone a dit…

@Clélie: Gérard.....*soupires*

Clelie a dit…

Exact ! *re-soupirs* :-)

Publier un commentaire