dimanche 25 janvier 2009

Orgeuil et Prejugé



COUP DE COEUR DE PERSEPHONE

Pride and Prejudice.
C'est le plus connu et le plus populaire des 6 romans de Jane Austen. Ecrit entre 1796 et 1797 sous le nom Fisrt impression, révisé en 1811 il a été publié en 1813. Il connait tout de suite un grand succès comme son prédécesseur Sense and Sensibility.
Dans le petit village de Longbourn dans l'Angleterre de Georges III, Mr et Mrs Bennett ont cinq filles à marier (Jane, Elizabeth, Mary, Kitty et Lydia). Quand un riche et jeune gentleman, Mr Bingley s'installe à Netherfield Park, c'est l'effervéscence au village, surtout lorsque le jeune Mr Bingley semble éprouver quelques sentiments pour Jane. Mais se serait sans compter sur l'ami intime de Bingley, Mr Darcy qui par son comportement orgueilleux s'attire immédiatement les foudres d'Elizabeth, bien décidée à protéger sa soeur contre l'influence de ce gentleman sur son ami Bingley.



Comment décrire l'impression que ce roman m'a fait? Pas si difficile en vérité: c'est mon préféré. Le personnage principal est d'une richesse absolue. Parfaite? pas tant que ça car notre Elizabeth (Lizzie) si elle fait preuve d'un humour et d'une perspicacité folle, elle a tendance toutefois à juger les gens un peu trop vite.

Quand à Mr Darcy, lui non plus n'est pas exempt de reproches mais même pleins de défauts nous restons conquises et conquis.
Les personnages sont tous portraiturés de façon précise et réaliste. Le sens de l'observation aigu de Jane se retrouve pleinement ici. De même que l'humour et l'ironie austienne est une façon d'épingler cette société anglaise bien pensante au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle.


En quelques mots, un roman magistral, féministe et enjoué, plein d'une ironie mordante qui ne manquera pas de plaire aux femmes rêveuses et obstinées comme Lizzie ou aux hommes orgeuilleux mais tendre comme notre Darcy.

Première phrase du roman:
"Il est une vérité universellement admise: c'est qu'un célibataire doté d'une solide fortune a certainement besoin d'une épouse. It is a truth universally acknowledged that a single man in a possession of a good fortune must be in a want of a wife.
Si peu connus que soient les sentiments et les opinions d'un tel homme, lorsqu'il vient s'établir quelque part, cette vérité est si bien ancrée dans les esprits des familles voisines qu'elles voient en lui le bien légitime de l'une et l'autre de leurs filles. However little known the feelings or views of such a man may be on he first entering a neighbourhood, this truth is so well fixed in the minds of the surrounding families, that he is considered as he rightful property of some one or other of their daughters."

Citation:
"In vain have I struggled. It will not do. My feelings will not be repressed. You must allow me to tell you how ardently I admire and love you. C'est en vain que je lutte. Rien n'y fait. Je ne suis plus le maître de mes sentiments. Permettez moi de vous dire avec quelle ardeur, je vous admire et je vous aime."



10 commentaires:

Clelie a dit…

Très joli blog, Perséphone ! Et un beau démarrage avec deux magnifiques articles consacrés à Jane Austen et Prie & Prejudice... !

Si cela ne te dérange pas, je vais placer ton blog dans mes liens amis.

A bientôt,

C.

Sliver a dit…

Il est intéressant de noter à quel point les livres qui me paraissent les plus chiants depuis la création du monde obtiennent avec autant d'aisance mon intérêt lorsqu'ils se décident à s'ouvrir sous ta plume.

Et je me demande si ce que je viens d'écrire à un sens parce que j'ai voulu la jouer classe et je me suis embrouillé tout seul avec mes tournures à la con...

Cordialement,

Sliver

Perséphone a dit…

Merci beaucoup Clélie.

Je suis touchée que tu inscrives cette petite bibliothèque dans tes liens. J'aimerais bien pouvoir correspondre par mail directement mais je n'arrive pas à la trouver sur ton blog. Pourrais-tu m'indiquer où elle se trouve?

Quant à toi Sliver, ton message est touchant et absolument pas ridicule. Si j'arrive à faire lire Pride and Prejudice à un pirate j'aurais remporté une belle victoire.

Clelie a dit…

Bonjour Perséphone,

Mon adresse e-mail se trouve sur ma page de "profil". Tu trouveras le lien dans la barre de navigation à droite (à côté de l'avatar Sherlock Holmes).

A bientôt ;-)

Amicalement

Clelie.

Ta dévouée poucasse Flow a dit…

Sliver, j'aime ta jolie "tentative" de faire de belles phrases sous de belles tournures.

On est dimanche, le film vient de finir, et je n'ai cessé de penser à toi ma chère Perséphone. A chaque fois que je voyais Lizzie, j'essayais de faire le rapprochement avec toi. J'avoue avoir trouvé de nombreux points communs (celui des livres, celui d'être franche tout en faisant de l'humour ou avec beaucoup de répartie, celui de la fierté également). Mais tu me fais penser également à Jane, cette fille si douce, si romantique, si discrète mais si généreuse une fois en confiance. Je pense que tu es un beau mélange des deux.

Bref, tout ça pour dire que ce film m'a comblé, je me sens moins inculte et je te remercie, car tout comme Sliver, tu m'a donné envie de voir ce film, voir de quoi tu parlais encore et encore, et je ne suis point déçue.

Perséphone a dit…

C'est un commentaire qui me fait rougir (de plaisir rassure toi!). Je suis d'abord heureuse de t'avoir fait découvrir (et apprécier) le monde merveilleux de Jane Austen. Le film de Joe Wright est excellent je ne tarderais pas à en faire une critique d'ailleurs. Quant à ce que tu me dis sur Lizzie et Jane, ma foi je me voyais plus proche de Lizzie mais le mélange des deux est un compliment tout aussi beau...Merci du fond du coeur!
Perséphone T.

Anonyme a dit…

Mon livre préféré... Un roman génial; tout simplement une oeuvre d'art.
Un pur concentré de plaisir et de détente, une très belle et envoutante histoire d'amour.Ce roman à vraiment tout pour séduire.

Perséphone a dit…

Bonjour,

Evidemment ce livre est une merveille. C'est aussi mon préféré (avec Jane eyre, je suis amoureuse d'Edward Rochester mais c'est un secret!) ^^

Bien à vous
Perséphone

EvilQueen Mills a dit…

Un de mes livres préférés! Je ne suis pas tellement adepte des romans romantiques, mais lorsque j'en lis, je ne suis jamais déçue! L'histoire es tellement bien écrite, la description des personnages est faite telle que l'on peut vraiment les imaginer. Et c'est le personnage de Darcy qui m'a le plus plu, on l'aime, on ne l'aime pas.. Sous ses airs arrogants, il n'est en fait qu'un simple homme sensible et amoureux!
Et comme ça tweete beaucoup, on m'a conseillé de voir le vlog de Youtube, The Lizzie Bennet Diaries, et pour te dire comme j'ai aimé, j'ai visionné les 100 épisodes en 4 jours ! C'est frais, vivant et les acteurs sont craquants ! A voir :)

Perséphone a dit…

Les Lizzie Bennet Diaries sont géniaux et Pride and Prejudice tout autant. Je te conseille les autres romans de Jane Austen, ils sont tous très bons.

Enregistrer un commentaire