samedi 24 janvier 2009

Jane Austen


Jane Austen. Comment décrire l'insaisissable Jane Austen? Peut-être comme l'une des plus grandes femmes de lettres anglaises, une femme avec un sens de l'observation poussé, une intuition et une insolence folle qui nous entraîne et nous projette dans son univers corsetté.
Elle est née dans le 16 décembre 1775 dans le village de Stevenson dans les Hampshire. Elle est la benjamine et deuxième fille d'une famille de cinq enfants. Son père Georges Austen, pasteur anglican, est un homme cultivé qui s'occupe lui même de l'éducation de ses enfants. La famille Austen est très unie et l'atmosphère qui règne au presbytère est des plus gaies. La formation intellectuelle et surtout culturelle de Jane et de sa soeur Cassandra avec qui elle est très proche, est assuré par leur père. Jane n'est pas encore entrée dans l'adolescence qu'elle commence à écrire. Les pages burlesques, d'une gaieté débridée qu'elle compose entre sa douzième et sa seizième année pour sa famille montre déjà un talent exceptionnel.
Dès 1796 une première version de Sense and Sensibility est déjà écrite sous le titre Elinor and Marianne. De 1796 à 1797 elle travaille à une première version de Pride and Prejudice avec le titre First Impression. Elle n'en ai pas satisfaite bien que sa famille en ai une très bonne opinion. En 1797 et 1798 elle travaille à un manuscrit appelé Susan et qui deviendra par la suite Northanger Abbey. Au printemps 1801 son père à la retraite s'installe à Bath avec sa femme et ses deux filles. Jane déteste Bath et lorsque son père meurt en 180( elle s'installe avec sa mère et Cassandra à Southampton. Jane écrit assez peu pendant cette période, elle commence The Watson mais l'abandonne. En 1808 son frère Edward (devenu Edward Knight) se retrouve veuf avec de nombreux enfants. Il propose un cottage à sa mère et ses soeurs dans le Hampshire. Elle emménage l'année suivante. Ravie de se retrouver de nouveau à la campagne, elle se remet à écrire. Elle reprend entièrement Elinor and Marianne pour en faire Sense and Sensibility. L'oeuvre parait en 1811 et connait un grand succès. Pride and Prejudice parait en 1813. Mansfield Park commencé en 1814 est publié en 1815. A cette époque à cause d'une indiscretion Jane perd son anonymat et doit dédier Emma au prince régent le futur Goerges IV. En 1815 elle entame Persuasion qui sera terminer en 1817 peu de temps avant sa mort. Malgré la maladie elle entreprend un nouveau roman Sandition qui restera inachevé. En Mai elle part s'installer à Winchester avec Cassandra pour se rapprocher de son médecin mais elle meurt le 18 juillet 1817 à quarante et un an. Elle est inhumée dans la cathédrale de Winchester.
On sait peu de chose de sa vie. Nous avons d'elle des témoignages de sa famille et sa correspondance avec Cassandra. Malheureusement celle-ci détruisit une partie des lettres de Jane pour protéger la mémoire de sa soeur. On sait qu'elle reçu une demande en mariage qu'elle a décliné. En revanche de nombreuses théories lui font vivre une histoire d'amour avec Tom Lefroy un grand avocat.
Ce manque d'informations contribu sans aucun doute a son mystère. Un mystère délectable comme ses romans.

0 commentaires:

Publier un commentaire